MAGHREB
03/03/2014 10h:50 CET

Tunisie: 150 mosquées échappent au contrôle de l'État, selon le ministre des Affaires religieuses

Wikimedia

"Environ 150 mosquées sont hors de contrôle" de l'État, a estimé le ministre des Affaires religieuses Mounir Tlili dans un entretien accordé ce lundi 3 mars à l'hebdomadaire arabophone Assabah Al Osboui.

Ce chiffre varie selon la source. D'après les médias locaux, le ministre de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou aurait évoqué le nombre de 380 mosquées "sous le contrôle des takfiris". Alors que l'ancien ministre des Affaires étrangères Nourreddine Khademi a estimé dans une déclaration à Shems FM que "entre 40 et 50" mosquées échappent au contrôle de l'État.

Lire: Tunisie: La loi organisant les mosquées encore en cours d'élaboration

Des "listes" des mosquées radicales pour reprendre le contrôle

"Nous avons entamé depuis vendredi dernier des mesures, en coordination entre les ministères des Affaires religieuses, de l'Intérieur et de la Justice" a indiqué Mounir Tlili expliquant la mise en place de "listes des mosquées" à récupérer par l'État, divisées en plusieurs catégories.

"Ce plan va nous permettre, en l'espace de trois mois, de récupérer toutes ces mosquées, qu'elles soient classées comme dangereuses, ou détenues par des personnes qui n'ont pas été déléguées pour le faire".

Le ministère de l'Intérieur a fait parvenir une liste des imams extrémistes et takfiris au ministère des Affaires religieuses, pour qu’il les limoge, souligne Mosaïque FM. Durant le dernier trimestre de l'année 2013, 289 imams et chargés des affaires des mosquées ont été mis à l'écart.

Le ministre des Affaires religieuses a par ailleurs affirmé dans la même interview être en train d'établir "un projet contre l'instrumentalisation partisane des mosquées avant les élections".

"Les prochains jours vous démontreront la nouvelle orientation." a-t-il déclaré.

LIRE AUSSI:

La chanson Houmani diffusée dans la mosquée de Montplaisir (VIDÉO)

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.