TUNISIE
16/05/2019 14h:08 CET

Tunisie: Le prix du Hajj dépassera "probablement" les 14.000 dinars

Décision jeudi prochain après un Conseil des ministres dédié à la question

Le prix du Hajj dépassera probablement les 14.000 dinars a annoncé, jeudi, le conseiller du ministère tunisien des Affaires religieuses, Hakim Aamayri, contre près de 11.700 dinars en 2018.

Ce dernier explique cette hausse entre 2018 et 2019 par la baisse du prix du Dinar: “La chute du Dinar par rapport au Real Saoudien a déjà amené à ce qu’on augmente le prix de 2000 dinars l’année dernière. Cette année aussi, le Dinar a continué de chuter par rapport au Real saoudien ce qui fait que les prix seront encore plus chers cette année”.

Interrogé sur la somme totale du Hajj cette année, Aamary estime qu’il est “possible que cela dépasse les 14.000 dinars (...) C’est mathématique. À part le problème de devise qui a un gros effet sur les prix, il y a aussi deux nouvelles taxes imposées par l’Arabie Saoudite de 5% chacune, pour les locations et l’habitation. Cela fait donc 10% de plus par rapport à l’année dernière, sans compter la hausse sur d’autres taxes liées aux services”.

Quant au prix des billets d’avion, eux aussi connaitront une hausse: “Tunisair va louer des avions. Si elle les loue au même prix que l’année dernière, en euro, avec la chute du dinar, cela coûtera automatiquement plus cher” a-t-il précisé, dédouanant l’État tunisien de toute hausse des prix du pèlerinage.

“Ce n’est donc pas l’État qui est en train d’augmenter les prix. Chaque année, nous achetons au même prix les places en Real saoudien auprès de l’Arabie Saoudite. Le problème est purement un problème de change” a-t-il martelé.

Hakim Aamayri a affirmé que le prix définitif sera annoncé jeudi prochain, après une réunion consacrée à la question en Conseil des ministres pour trouver des solutions à ces prix.

L’année dernière, les frais du Hajj avaient été fixés à 11.710 dinars alors qu’ils étaient de 9.510 dinars en 2017. Près de 11.000 Tunisiens s’étaient rendus dans les lieux saints pour accomplir le pèlerinage. Le ministère des Affaires religieuses avait reçu 236.672 candidatures.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.