TUNISIE
22/05/2019 00h:54 CET

Tunisie: La part de l'UE dans le commerce extérieur se rétracte, selon l'OTE

D'après l'OTE, la Tunisie a réussi à diversifier ses importations mais pas ses exportations

FETHI BELAID via Getty Images

La part de l’Union européenne (UE) dans le volume du commerce extérieur de la Tunisie est passée de 75% durant la période 1995-2005, à 62% en 2018, révèle de l’Observatoire tunisien de l’économie dans une note publiée mardi. 

“L’UE représente environ 75% du volume de commerce extérieur de la Tunisie entre 1995 et 2005. Trois ans plus tard, en 2008, la part de l’UE était déjà tombée à 65% du volume de commerce extérieur de la Tunisie. Depuis, elle a baissé continuellement pour atteindre 62% en 2018, bien moins que les 80% annoncés récemment par le ministre des Affaires étrangères,” souligne l’OTE.

OTE

Cette baisse est expliquée par l’émergence de la Chine, notamment dans le secteur des biens d’équipements, ce qui a forcé les entreprises tunisiennes à capitaux européens à diversifier leurs intrants importés, réduisant ainsi la part des importations européennes. “Plus de 60% des exportations tunisiennes sont réalisées par des entreprises non-résidentes détenues en majorité par des capitaux européens,” précise l’OTE en ajoutant qu’ “il est normal que la part des exportations vers l’UE reste si élevée même en 2018 avec 73% des exportations tunisiennes dirigées vers l’UE.

De ce fait, ces entreprises ont réduit la part des importations européennes qui ne représentent plus que 53% des importations en Tunisie.

Selon l’OTE, la dépendance du commerce extérieur tunisien vis-à-vis des entreprises à capitaux européens ne fait qu’empêcher la Tunisie de diversifier ses exportations vers des marchés plus prometteurs.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.