MAGHREB
09/12/2015 09h:35 CET

Tunisie - Le bâtonnier Fadhel Mahfoudh interpelle François Hollande: "Je vous en conjure ne restreignez pas les libertés"

Mohamed Fadhel Mahfoudh, porte-parole du Quartet et bâtonnier de l'Ordre des avocats tunisiens, s'est adressé mardi à François Hollande: "Je vous en en conjure ne restreignez pas les libertés qui nous sont chères parce que les libertés individuelles et les libertés publiques sont des acquis pour le citoyen, le citoyen dans le monde, le citoyen tunisien, le citoyen français".

Lors de la remise de la légion d'honneur au Quartet tunisien lauréat du prix Nobel de la paix , mardi à l'Élysée, Fadhel Mahfoudh a souligné au président français, François Hollande, la nécessité de ne pas restreindre les libertés au profit de la sécurité ajoutant: "Même s'il y a des menaces terroristes, il ne faut pas que cela nous 'abatte' en quelques sortes et il ne faut pas que cela passe par une dérive sécuritaire".

La France et la Tunisie ont été victimes d'attentats terroristes meurtriers, respectivement le 13 et le 24 novembre, revendiqués par l'organisation État islamique.

Les deux pays ont agi de façon quasi-similaire à ces attentats.

La France, qui a adopté l'état d'urgence juste après les attentats de Paris, a connu des perquisitions infructueuses et/ou trop musclées, des assignations à résidence expéditives, des erreurs de cible, et des interdictions de manifester... Le régime d'exception autorisé par la loi de 1955 et prorogé de trois mois après l'adoption d'un nouveau texte à la quasi-unanimité du Parlement a suscité légitimement des inquiétudes chez les défenseurs des libertés collectives et individuelles.

En Tunisie, suite à l'attentat de Tunis, l'état d'urgence et un couvre feu sur le grand Tunis ont été décrétés, entrainant les mêmes effets qu'en France. Perquisitions musclées, restrictions des libertés de circuler, interdictions de manifester...autant de mesures d'exceptions qui pourraient être amenées à perdurer.

Galerie photo Attentat à Tunis contre un bus de la sécurité présidentielle Voyez les images
Galerie photo Attentats de Paris du 13 novembre 2015 Voyez les images