MAGHREB
27/07/2015 14h:01 CET | Actualisé 27/07/2015 14h:10 CET

Tunisie: Le ministère de l'Education appelle les citoyens à participer à la rénovation des écoles

ومضة تحسيسيّة عن "شهر المدرسة"

Posted by ‎شهر المدرسة‎ on vendredi 24 juillet 2015

POLITIQUE - Le Mois de l'école: c'est la nouvelle initiative du Ministère de l'Education du 22 juillet au 22 aout, pour préparer la rentrée 2015. Une journée portes ouvertes aura lieu durant ce mois, où les parents des élèves pourront participer à la rénovation des écoles.

Le Mois de l'école avait été lancé par Béji Caïd Essebsi le 22 juillet, à l'occasion de la fête du Savoir. Le chef de l'Etat avait déclaré que des "travaux de rénovation auront lieu dans les écoles de chaque gouvernorat, surtout les plus marginalisés".

رئيس الجمهورية يشرف على موكب يوم العلمو يعطي إشارة إنطلاق شهر المدرسة

Posted by ‎شهر المدرسة‎ on mercredi 22 juillet 2015

Le même jour, le Premier Ministre Habib Essid et le ministre de l’éducation, Neji Jalloul, avaient visité l’école élémentaire Birine (gouvernorat de Sidi Hassine).

Habib Essid avait déclaré que 150 millions de dinars seront alloués au écoles pour remédier à "l'état insupportable" de certains établissements.

Neji Jalloul a annoncé qu'une journée portes ouvertes aura lieu le 3 août dans toutes les écoles publiques. Il a appelé tous les citoyens à se rendre à l'école où ils ont étudié, pour participer aux travaux de rénovation.

زيارة السيد رئيس الجكومة السيد الحبيب الصيد و السيد ناجي جلول اليوم 22 جويلية 2015 إلي مدرسة بيرين الإبتدائية (معتمدية...

Posted by Ministère de l'éducation Tunisie (page officielle) on Wednesday, July 22, 2015

"6000 établissements éducatifs sont dans un état catastrophique", a-t-il affirmé sur CAP FM.

وزير التربية يعلن يوم 3 أوت 2015 يوم مفتوح أمام المواطنين و المجتمع المدني للإطلاع على البنية التحتية في إطار تظاهرة شهر المدرسة و تحمل كل مسؤوليتها تجاه مدرستنا .

Posted by ‎شهر المدرسة‎ on lundi 27 juillet 2015

En 2015, l'Education tunisienne est passée par une crise. Un conflit ouvert entre les enseignants et le ministère de l'Éducation a eu lieu à partir de mars. Pour revendiquer certains droits, les instituteurs avaient refusé de faire passer les examens aux élèves, à l'appel du syndicat affilié à l'UGTT.

Faute de trouver un accord, le gouvernement a décrété la réussite de tous les élèves du primaire aux examens de fin d'année.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.