TUNISIE
25/02/2016 14h:10 CET | Actualisé 28/02/2016 07h:32 CET

Tunisie: L'institut national de la consommation passe à loupe l'évolution du comportement alimentaire des Tunisiens

magharebia.com/cocoon/awi/xhtml1/en_GB/features/awi/featu...magharebia.com/cocoon/awi/xhtml1/ar/features/awi/features...magharebia.com/cocoon/awi/xhtml1/fr/features/awi/features..." data-caption="[Houda Trabelsi] Residents of southern Tunisia are concerned that the war in Libya could drive up food prices and deplete stocks. سكا٠اÙمÙاطق اÙجÙوبية اÙتوÙسية يتخوفو٠م٠أ٠تؤدي اÙحرب في Ùيبيا Ø¥Ùى ارتفاع أسعار اÙمواد اÙغذائية وتتهافتو٠عÙى تخزيÙهاLes habitants du sud de la Tunisie s'inquiètent que la guerre en Libye n'entraîne un renchérissement des prix alimentaires et une pénurie des stocks. magharebia.com/cocoon/awi/xhtml1/en_GB/features/awi/featu...magharebia.com/cocoon/awi/xhtml1/ar/features/awi/features...magharebia.com/cocoon/awi/xhtml1/fr/features/awi/features..." data-credit="Magharebia/Flickr">

ALIMENTATION - 55% des Tunisiens prennent leur petit déjeuner en dehors de leur domicile. Ils sont 44% pour le déjeuner.

Ces chiffres ont été publiés le 24 février par l'institut national de la consommation (INC) qui a effectué des études sur le changements des comportements alimentaires des Tunisiens, aussi bien chez les adultes que les enfants et les adolescents.

Pourquoi ce choix? Parce que ce n'en n'est pas vraiment un. C'est le rythme de travail, la distance et les difficultés liées au transport qui l'exigeraient selon l'étude.

Ce sont les volailles et les produits laitiers qui sont les plus consommés. En revanche la consommation du bœuf et des céréales a régressé ces dernières années, note l'étude.

Même si les Tunisiens continuent de faire la cuisine quotidiennement, 62% déclarent avoir opté pour des plats pré-cuisinés, relève l'INC.

Quel est le degré de vigilance des Tunisiens par rapport aux produits industriels? Si 87% disent vérifier la date de validité du produit, 16% seulement font attention à sa composition. L'INC pointe de doigt dans cette étude l'absence d’étiquetage nutritionnel.

Les enfants et les adolescents sous l'influence de la publicité

L'étude fait part de l'évolution du comportement alimentaire chez les enfants. Ces derniers sont considérés des consommateurs à part entière, vu le changement de la structure de la famille qui donne de l'importance aux désirs de l'enfants ainsi que le ciblage du marketing, dévoile l'INC.

63% d'entre eux sont influencés par la publicité télévisée, révèle l'étude. L'INC regrette d'ailleurs le non respect des chaînes privées des lois de la protection de l'enfance en ce qui concerne la publicité.

80% des parents déclarent renoncer à certains achats pour répondre aux besoins de leurs enfants.

86% des adolescents déclarent déjeuner hors domicile. Ils consommeraient également plus de tabac et de boissons énergisantes qu'avant. Leur consommation est marquée par l’excès et le grignotage, souligne l'étude de l'INC.

Conséquences: Surconsommation et malnutrition

La consommation des Tunisiens a augmenté de plus de 20% sous l’influence de l'achat dans les grandes surfaces, de la publicité, des ventes promotionnelles ou encore de la volonté de l'enfant, explique l'étude.

L'étude revient sur les conséquences du changement des comportements alimentaires sur la santé des Tunisiens. Elle a relevé ainsi une augmentation du taux des personnes en surcharge pondérale et en surpoids chez les enfants et les ado notamment. Ainsi, le taux d'obésité est passé de 9,3% à 9,6% entre 2006 et 2012, chez les enfants de 3 à 5 ans.

Malgré cela, les parents déclarent être plus inquiets quant à la maigreur de leur enfant (27%) que pour son obésité (10%).

Afin d'y remédier, l'INC recommande d'instaurer un programme d'éducation à la consommation et de favoriser la cuisine traditionnelle, plus riche sur le plan nutritionnel et plus économique. Il appelle à un meilleur contrôle de la part de l'Etat de l’alimentation hors ménage ainsi que la généralisation des cantines scolaires et des restaurants d'entreprises.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.