MAROC
25/04/2019 15h:34 CET

Tuerie d'Imlil: Le Maroc remet un registre de condoléances à la famille de l'une des victimes

Maren Ueland est l'une des deux victimes de l'attaque terroriste survenue en décembre dernier.

DR

SOLIDARITÉ - La famille de Maren Ueland, une des deux étudiantes scandinaves assassinées lors de leurs vacances à Imlil près du mont Toubkal le 17 décembre dernier, a reçu mercredi un registre de condoléances de la part de l’ambassadrice du Maroc en Norvège.

Lors d’une cérémonie organisée à Bryne (sud de la Norvège) en présence du maire de la ville, l’ambassadrice marocaine Lamia Radi a remis à Irene Ueland, la mère de Maren, un registre contenant des messages de condoléances et de compassion écrits par des citoyens de tout le Maroc.

DR

Ces messages ont été recueillis par l’association Marocains Pluriels, présidée par Ahmed Ghayat. Sur sa page Facebook, ce dernier a expliqué avoir transmis à l’ambassadrice le registre de condoléances contenant des messages, photos, poèmes et images. Ceux-ci ont été compilés après un appel lancé en décembre dernier sur Facebook et imprimés sur papier. “Puisse cette famille meurtrie y trouver un peu de réconfort”, écrit le militant associatif.

Interrogé par le HuffPost Maroc, Ahmed Ghayat précise que le recueil contient plusieurs centaines de messages et qu’il a été envoyé à l’ambassadrice en Norvège par le ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale, qui l’a fait relier.

La Norvégienne Maren Ueland (28 ans) et la Danoise Louisa Vesterager Jespersen (24 ans) ont été retrouvées mortes près du village d’Imlil, dans les montagnes de l’Atlas, le lundi 17 décembre 2018. Les deux jeunes femmes, étudiantes à l’Université du sud-est de la Norvège à Bø, passionnées de randonnée et de nature, étaient parties pour un voyage d’un mois au Maroc pour tenter l’excursion du mont Toubkal.

Les quatre terroristes ayant commis le double meurtre ont prêté allégeance à Daech et diffusé la vidéo de la décapitation. Le procès s’ouvrira jeudi 2 mai devant devant la Chambre criminelle près la cour d’appel de Rabat (annexe de Salé). Au total, 24 personnes sont accusées de terrorisme et de meurtre dans cette affaire.

“Il était important de revenir ici avant le procès”, a déclaré l’ambassadrice du Maroc en Norvège lors de la cérémonie. “Au Maroc, la justice sera rendue”, a-t-elle indiqué, remerciant le maire Reinert Kverneland et le personnel de la ville pour leur aide au cours de ces derniers mois. “Je vous en suis très reconnaissante. Et je suis reconnaissante envers la famille de Maren d’accepter ces cadeaux de la part de l’État marocain et du peuple marocain”.