MAROC
12/10/2018 11h:27 CET

Trois morts et plusieurs disparus suite au naufrage d'une barque au large de l'Espagne

La barque était partie des côtes de Nador.

Jon Nazca / Reuters

MIGRANTS - Les drames de l’immigration continuent en mer méditerranée. Au moins trois personnes ont été retrouvées mortes, et 18 sont portées disparues, suite au naufrage d’une barque dans les eaux de la mer d’Alboran, rapporte Europa Press.

Selon l’agence de presse espagnole, les victimes étaient passagers d’une barque partie des côtes de Nador, avec à bord 56 personnes. L’agence souligne que les sauveteurs espagnols ont secourus 35 personnes, sans toutefois préciser la nationalité des personnes qui était à bord de cette embarcation.

La militante espagnole des droits aux migrants, Helena Malena, rapporte pour sa part que le bilan aurait depuis augmenté et serait passé à 4 morts et 17 disparus.

Un nouveau drame qui intervient quelques jours après le décès, aux larges des côtes Marocaines, de 34 personnes, sur 60 passagers, parmi lesquels des femmes et deux enfants, nous avait informé Helena Maleno, membre de l’association Walking Borders, chercheuse et militante des droits des migrants. 

Des passagers majoritairement issus d’Afrique de l’Ouest, parmi lesquels 20 femmes. L’association Walking Borders avait alors dénoncé le manque de coordination entre les services de secours Espagnols et Marocains.

“Les morts sont confirmés. Il n’y a pas eu de coordination entre les pays pour les sauver. Cette coordination ne manque jamais quand il s’agit d’expulsions, de raids et de déportations violentes de migrants”.