MAROC
09/05/2019 17h:56 CET

Trois Marocains arrêtés au lendemain du renversement d'une barque dans le sud de l'Espagne

Une migrante marocaine est décédée, tandis qu'un mineur de 16 ans est toujours porté disparu.

ASSOCIATED PRESS

ESPAGNE - Trois Marocains ont été arrêtés suite en renversement mercredi d’une barque transportant une vingtaine de migrants, rapporte Europa Press. Les hommes arrêtés, MJ, AH et MB, sont soupçonnés d’être des passeurs. Ils sont accusés de “crimes contre les droits de citoyens étrangers et homicide par imprudence”, explique l’agence de presse ibérique.

La veille, dans la matinée, un canot pneumatique transportant 24 migrants marocains s’est renversé à proximité de la région de Castilnovo, à Cadix. Une femme est décédée des suites de ce naufrage et un mineur de 16 ans porté disparu est toujours recherché par les sauveteurs espagnols. 

Selon La Voz de Cadizles efforts de recherche se sont accentués, avec l’arrivée “d’une nouvelle équipe pour porter main forte au GEAS (Groupe spécial d’activités sous-marines de la Garde civile), par voie terrestre, maritime et aérienne”.

Le reste des occupants de l’embarcation ont pour leur part été rapatriés au Maroc, expliquait hier CanalSur.

Selon l’association ibérique Pro Derechos Humanos De Andalucía (Association des droits de l’Homme en Andalousie), au moins 150 migrants sont morts ou sont portés disparus depuis le début de l’année 2019.

En 2018, au moins 631 migrants sont morts en essayant d’atteindre les côtes espagnoles. Des migrants qui souvent utilisent des embarcations de plus en plus petites ou impropres à la traversée en mer, rapporte le porte-parole de l’OIM, Joel Millman, cité par l’agence de presse Reuters.