MAROC
19/03/2019 14h:59 CET

Trois Marocaines récompensées par la Fondation Yves Rocher pour leur initiatives écologiques

La fondation célèbre l’engagement de ces femmes qui oeuvrent pour la planète et les générations futures.

Fondation Yves Rocher

ÉCOLOGIE - Au cours d’une cérémonie à Marrakech, trois Marocaines se sont vu remettre un prix par la Fondation Yves Rocher dans le cadre du programme Terres de Femmes Maroc pour leur engagement dans le développement durable, leur travail et implication dans des projets respectueux de l’environnement.

Pour les 10 ans de la fondation, le tout-Marrakech s’est donné rendez-vous afin de célébrer, cette année encore, l’engagement des femmes qui oeuvrent pour la planète et les générations futures. Parmi elles, Nawal Ibn El Fadil, Malika Mouilek et Myriam Idrissi, ont été distinguées samedi 16 mars par un jury d’experts pluridisciplinaires et de partenaires médias. 

Lauréate du premier prix, Nawal Ibn El Fadil a été couronnée pour son action de culture hors sol. A travers son association, elle a agi à la fois pour l’environnement mais aussi de manière sociale pour permettre à des femmes excessivement pauvres d’accéder à l’emploi, promouvant ainsi l’emploi en milieu rural. Via ses projets de gestions des espaces et de création de jardins potagers grâce à la récupération des eaux usées, elle espère sensibiliser le consommateur urbain à l’importance du développement des cultures modernes par la plantation et la distillation des herbes alimentaire et herbes aromatiques bio. 

Fondation Yves Rocher

Avec la dotation de 5000 € du prix Yves Rocher, Nawal souhaite réaliser une unité étagère pour cultiver en mode écologique des cultures maraîchères et des herbes alimentaires et aromatiques dans des tubes spéciaux. Sur le plan socio-économique, ce prix va permettre une autonomisation des femmes et des jeunes avec la création d’emplois. “Sur le plan environnemental, une réflexion particulière sera conduite de façon à concevoir des procédés de production optimisés au regard de la consommation en eau et en énergie (l’eau est considérée comme un bien précieux), et soucieux de l’utilisation des déchets (fabrication de compost, traitement écologique des effluents)” précise-t-elle à la Fondation. 

La seconde lauréate, Malika Mouilek, a remporté la somme de 3.000€ pour son projet d’agriculture saine et bio afin de préserver le sol. Elle souhaiterait créer un jardin botanique pour, elle aussi, offrir plus d’emplois aux femmes de son village. Pour elle, il est primordial de valoriser les produits existants par la vente directe, cultiver des plantes aromatiques et médicinales, minimiser la consommation d’eau, participer à la préservation de la biodiversité (eau, air, sol, faune) et augmenter l’effectif des femmes engagées dans son projet. “Notre association a besoin d’un local, d’équipement de bureau et des moyens financiers pour mieux développer notre situation”, explique-t-elle à la Fondation Yves Rocher grâce à laquelle elle pourra développer en partie le travail de son association. 

Fondation Yves Rocher

Enfin, la troisième gagnante du prix, Myriam Idrissi, a créé un jardin installé dans son village natal afin d’apporter une source de vie aux abeilles, tout en formant les femmes à obtenir leur propre ruche et garantir une biodiversité dans l’oasis du village. “Mon engagement est né d’une volonté d’agir pour améliorer la condition de la palmeraie que je voyais se désertifier d’année en année. Avec la perte de végétation et de biodiversité, je voyais le découragement des femmes et des jeunes s’installer. Je me suis promis de contribuer, même modestement, à ramener un peu d’espoir”, explique-t-elle à la fondation. 

Ainsi, le projet de son association a comme enjeu environnemental et écologique de sauvegarder l’abeille jaune tout en améliorant le quotidien social et économique des femmes qui seront formées à l’apiculture et à l’agroécologie. Avec le prix de 2000 € qui lui a été remis, elle souhaite réaliser une bonne partie du jardin d’abeilles afin de générer une activité créatrice de revenus réguliers qui permettrait de pérenniser son projet à long terme et d’offrir un accompagnement correct des femmes jusqu’à leur autonomisation.

Fondation Yves Rocher

La Fondation Yves Rocher et le prix “Terre de Femmes” ont récompensé, depuis 16 ans, près de 400 femmes à travers le monde, dont 30 au Maroc pour leurs actions en faveur de la préservation de la planète. Au total, 2 millions d’euros ont été distribués aux lauréates à travers le monde.