MAROC
12/09/2018 17h:11 CET

Trois Marocaines parmi les 500 personnalités influentes dans le milieu de la mode selon Business Of Fashion

Le Maroc est dignement représenté.

Instagram

MODE - Véritable bible des professionnels de la mode, le célèbre magazine Business Of Fashion vient de dévoiler son classement 2018 des 500 personnalités les plus influentes dans le milieu de la mode. Parmi cette compilation de haute voltige, trois Marocaines s’imposent dans différents secteurs: Salwa Akhannouch (PDG du groupe Aksal), Jamila Halfichi (rédactrice mode au quotidien panarabe Acharq Al Awsat) et le top model néerlandais d’origine marocaine Imaan Hammam.

Imaan Hammam

Née d’une mère marocaine et d’un père égyptien, Imaan Hammam est l’un des modèles afro-arabes les plus en vue de la mode. Découverte à l’âge de 13 ans à la gare centrale d’Amsterdam, la jeune néerlandaise a fait ses débuts à la Fashion Week parisienne en ouvrant le défilé Givenchy printemps-été 2014. Une entrée fracassante dans l’univers de la mode qui lui vaut aujourd’hui le statut de célèbre top model, enchaînant les couvertures des éditions internationales du magazine Vogue

Avec plus de 550.000 abonnés sur Instagram, la belle brune de 21 ans fait la promotion de la diversité au sein de l’industrie de la mode. Fière de ses origines, elle multiplie les références au Maroc, ne manquant pas de partager des photos de sa mère en caftan ou des clichés d’elle en famille à Casablanca. 

“Il n’existe pas beaucoup de modèles arabes. En tant que modèle afro-arabe, j’essaie d’ouvrir des portes à davantage de filles arabes”, déclare le mannequin. “Je veux être un modèle pour les jeunes filles victimes de racisme à cause de leur apparence ou leur couleur de peau”.

Jamila Halfichi

Rédactrice mode du journal panarabe Asharq Al Awsat, fondé à Londres en 1978 (où elle et la publication sont basées), Jamila Halfichi a inspiré et accompagné l’un des marchés émergents les plus importants de la mode. 

Distribué dans tout le monde arabe, le quotidien est considéré comme l’un des journaux les plus anciens et les plus influents en langue arabe. Jamila Halfichi a lancé la rubrique mode du journal il y a une dizaine d’années. Critique de premier plan, les remarques de Jamila ont un impact sur les lecteurs et influenceurs de la région.

Avant Asharq Al Awsat, la Marocaine était productrice de mode pour la chaîne de télévision MBC (Middle East Broadcasting Center) avant que la société ne déménage de Londres à Dubaï.

Salwa Akhannouch

Morocco Wold News/Sana Elouazi

Elle est sans doute la plus célèbre des femmes d’affaires marocaines. Salwa Akhannouch, fondatrice et directrice générale du groupe Aksal, leader marocain du retail, du luxe et des centres commerciaux, est aussi considérée comme l’une des femmes les plus riches d’Afrique du Nord. 

Avec un chiffre d’affaires estimé à 5 milliards de dirhams, le groupe qui détient 50% du Morocco Mall, l’un des plus grands centres commerciaux d’Afrique, possède également la franchise exlusive de plusieurs grandes enseignes dans le pays, dont Zara, Fendi, Gucci, Ralph Lauren, Banana Republic, Massimo Dutti, Pull & Bear ou encore Gap.

Tenant sa fortune de son grand-père, Haj Ahmed Benlafkih, qui avait fait fortune dans le commerce du thé dans les années 1960, l’épouse du richissime homme d’affaire et homme politique marocain Aziz Akhannouch est l’une des femmes entrepreneurs les plus puissantes de la région.