07/11/2019 17h:45 CET | Actualisé 07/11/2019 17h:45 CET

Trois directeurs de CRI nommés par le conseil de gouvernement

Salmane Belayachi dirigera le CRI de Casablanca-Settat, Mohamed Ghassan Bouhya le CRI de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Yassine Al Mousfir le CRI de Marrakech-Safi.

DR
CRI Maroc

NOMINATION - L’annonce a été faite au début de la semaine par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit. Au conseil de gouvernement de ce jeudi 7 novembre, les premiers directeurs des centres régionaux d’investissement (CRI) ont été officiellement nommés. 

Un communiqué de la Primature précise ainsi que trois directeurs de CRI ont été nommés en application de l’article 92 de la constitution. Il s’agit de Salmane Belayachi à la tête du CRI de Casablanca-Settat, de Mohamed Ghassan Bouhya directeur du CRI de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et de Yassine Al Mousfir qui devra désormais présider aux destinées du CRI de Marrakech-Safi. 

En attendant que les 9 autres soient nommés, ces directeurs auront pour mission de faire des CRI un moteur du développement économique à l’échelle régionale. Après l’entrée en vigueur de la loi relative à la mise à niveau des CRI et la création des commissions régionales unifiées d’investissement, publiée au bulletin officiel du 21 février 2019, ces CRI deviennent des alliés de l’entreprise et de l’entrepreneur. Ils doivent désormais faciliter et accompagner l’acte de l’investissement et sortir ainsi les CRI de la situation de paralysie dont ils souffraient et qui avait fait l’objet d’un rapport d’évaluation de la Cour des comptes.