MAROC
13/11/2018 16h:12 CET

Trois autres morts et trois blessés dans une mine à Jerada

Contrairement à d'autres mines de la province, celle-ci détenait bien un permis d'extraction.

FADEL SENNA via Getty Images

JERADA - Les mines de Jerada continuent à faire des victimes. Après le décès, lundi d’un mineur dans un éboulis de pierres dans les environs de l’ancienne cité minière de Jerada, trois hommes ont été retrouvés morts, ce mardi 13 novembre, dans une des galeries traditionnelles d’extraction de zinc et de plomb à Jerada, rapportent les autorités locales dans un communiqué relayé par le ministère de l’Intérieur. 

L’effondrement, qui a eu lieu dans la région de Houad Chih, commune de Ras Ousfour, a également fait trois blessés à différent degrés.

À l’arrivée des autorités locales et des éléments de la Gendarmerie royale et de la protection civile, les corps des victimes ont été dégagés des décombres alors que les blessés ont été transportés au Centre hospitalier universitaire d’Oujda pour recevoir les soins nécessaires, souligne le communiqué.

Contrairement à d’autres parties de la province de Jerada qui abritent des activités informelles d’extraction de charbon, la mine où s’est produit l’incident de ce mardi est “exploitée par une coopérative qui détient un permis d’extraction de zinc et de plomb dans cette région”, précise le ministère en ajoutant qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l’effondrement.