ALGÉRIE
08/11/2019 11h:30 CET

Tribunal de Sidi M'Hamed: les procès de plusieurs détenus d'opinion programmés pour le 11 novembre

NurPhoto via Getty Images
Algerians gather in front of Algiers Court of Justice during a protest against former Algerian Prime Minister Ahmed Ouyahia, in Algiers, Algeria on April 30, 2019. According to media reports, Ouyahia was questioned today as part of a broader investigation into corruption charges. (Photo by Billal Bensalem/NurPhoto via Getty Images)

Les procès de plusieurs détenus d’opinion ont été programmés pour le lundi 11 novembre 2019 au tribunal de Sidi M’Hamed à Alger, a annoncé le comité national pour la libération des détenus.

 Il s’agit de Samira Messouci, Elhadi Kichou, Amokrane Challal et Aouissi Mustapha Hocine, dont les procès sont programmés à la section pénale 2, salle d’audience numéro 2, et ce, à partir de 9H.

Ils ont été arrêtés lors de la marche du vendredi 28 juin à Alger, et accusés d’atteinte à l’unité nationale pour avoir brandit le drapeau amazigh, rappelle le CNLD. Bareche Hafid, Agouazi Mohamed, Darouiche Alaa, Batlis Bakir, Azougui Arezki”, ainsi que Chami Arezki, Khebani Abdelbasset, Acherfouchf Amar, Belhoul Mohand Ameziane, Bounouh Nabil , Yahiaoui Hilal et Boualouache Kamel”, arrêtés le même vendredi, sont également concernés par cette programmation.

Les détenus Smail Chebili, arrêté vendredi 27 septembre pour la même accusation, est programmé  le même jour. 

L’étudiante en droit à la faculté de Said Hamdine, Dahmani Nour Elhouda Yasmine, Belaifa Fatifa, sous contrôle judiciaire et Maati Salah, un malade mental à 100%, transféré à l’hôpital psychiatrique de Frantz Fanon sur ordonnance du 10/10/2019, seront également jugés ce même lundi.  

Les procès Bacha Abdelkader, Dechicha Fazil, Ghimouz Akram, Benzine Kheiredine”, Ihadadene islam, Belkacem Karim, Kasmi Zinedine, Ayad Yakoub, et Bouanane Razane, sous contrôle judiciaire depuis le 1 juillet, sont également programmés au même tribunal, le même jour.