ALGÉRIE
10/11/2019 16h:18 CET

Tribunal de Sidi M'Hamed: les procès de 42 détenus d'opinion programmés pour le 11 novembre

Reuters
A general view of the Sidi M'Hamed Tribunal Court where businessmen suspected of corruption were driven to, in Algiers, Algeria April 23, 2019. REUTERS/Ramzi Boudina

Les procès de 42 détenus d’opinion ont été programmés pour le lundi 11 novembre 2019 au tribunal de Sidi M’Hamed à Alger, a annoncé le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Le procès de “33 détenus d’opinion arbitrairement incarcérés à El Harrach depuis plusieurs mois, et de 9 autres personnes toujours sous contrôle judiciaire depuis juin dernier, est programmé pour demain, lundi 11 Novembre 2019 au tribunal de Sidi M’hamed (Alger) à partir de 9H”, a annoncé la même source.

Au total, ils seront 42 manifestants pris en otages depuis les premières arrestations des porteurs du drapeau amazigh le vendredi 21 juin.

Il s’agit de Samira Messouci, Elhadi Kichou, Amokrane Challal et Aouissi Mustapha Hocine, dont les procès sont programmés à la section pénale 2, salle d’audience numéro 2.

Ils ont été arrêtés lors de la marche du vendredi 28 juin à Alger, et accusés d’atteinte à l’unité nationale pour avoir brandit le drapeau amazigh, rappelle le CNLD. Bareche Hafid, Agouazi Mohamed, Darouiche Alaa, Batlis Bakir, Azougui Arezki”, ainsi que Chami Arezki, Khebani Abdelbasset, Acherfouchf Amar, Belhoul Mohand Ameziane, Bounouh Nabil , Yahiaoui Hilal et Boualouache Kamel”, arrêtés le même vendredi, sont également concernés par cette programmation.

Les détenus Smail Chebili, arrêté vendredi 27 septembre pour la même accusation, est programmé  le même jour. 

L’étudiante en droit à la faculté de Said Hamdine, Dahmani Nour Elhouda Yasmine, Belaifa Fatifa, sous contrôle judiciaire et Maati Salah, un malade mental à 100%, transféré à l’hôpital psychiatrique de Frantz Fanon sur ordonnance du 10/10/2019, seront également jugés ce même lundi.  

 

Les procès Bacha Abdelkader, Dechicha Fazil, Ghimouz Akram, Benzine Kheiredine”, Ihadadene islam, Belkacem Karim, Kasmi Zinedine, Ayad Yakoub, et Bouanane Razane, sous contrôle judiciaire depuis le 1 juillet, sont également programmés au même tribunal, le même jour. 

Le CNLD “appelle la société civile, universitaires et toutes les forces vives du pays, à rejoindre le sit in qui se tiendra devant le tribunal de Sidi M’hamed, demain, lundi 11 novembre à partir de 8H du matin, pour soutenir les détenus d’opinion et leurs familles, ainsi que le lendemain, mardi 12 novembre pour les verdicts des détenus jugés le mardi 22 octobre, et le mercredi 13 novembre au tribunal de Bainem pour les verdicts des détenus jugés le mercredi 23 octobre .

Le CNLD qui exige la libération immédiate et inconditionnelle de tous les détenus d’opinion et politiques avec réparation des dégâts causés par ces incarcérations injustes, appelle aussi l’ensemble des Algériennes et Algériens qui seront au sit in de demain lundi 11 Novembre 2019 à se mobiliser et s’organiser pacifiquement jusqu’à la fin du procès, quelque soit le temps qu’il va durer.