TUNISIE
09/06/2019 14h:17 CET

Tout sur le festival du Cinéma tunisien, du 10 au 15 juin 2019

Trente cinq films tunisiens sont en lice.

Du 10 au 15 juin 2019, la Cité de la Culture vivra aux rythmes de la seconde édition du festival du Cinéma tunisien, avec au programme la projection de 35 films tunisiens produits entre 2018 et 2019.

Conçu comme une fête du cinéma national, le festival “est une manifestation où tous les professionnels du septième art sont à l’honneur”, a affirmé, samedi, son président Mokhtar Ladjimi, à l’ouverture de la conférence de presse sur le programme de cette manifestation.

A l’instar de plusieurs pays comme l’Egypte ou la France, la Tunisie s’est dotée depuis l’année dernière, de son propre festival national pour célébrer ses techniciens, ses acteurs et ses réalisateurs, encourager et soutenir les jeunes créateurs et tous ceux qui travaillent dans le cinéma tunisien, a noté Ladjimi.

Le Festival du Cinéma tunisien se définit comme un support et une fenêtre pour les jeunes cinéastes pour accéder à plus de visibilité à l’échelle nationale et internationale, a-t-il ajouté.

Pour cette seconde édition, les 35 films tunisiens programmés sont répartis entre 7 longs métrages fiction, 13 courts métrages de fiction, 3 films d’animation, 9 films longs métrages documentaires et 3 courts métrages documentaires.

D’une valeur de 170 mille dinars, les prix du “Moineau d’or” se composent de 20 prix, dont la valeur varie entre 7 mille dinars et 18 mille dinars, a affirmé le président du festival, précisant qu’un prix d’honneur “Le moineau d’or de la diaspora” vient enrichir le palmarès et sera attribué aux réalisateurs binationaux ou d’origine tunisienne résidant à l’étranger.

Le coordinateur administratif du festival, Samir Zgaya a évoqué quelques caractéristiques du cinéma tunisien actuel. “A cet égard, la Tunisie compte 650 sociétés audiovisuelles, dont seulement 196 entreprises ont été actives durant ces trois dernières années”, a révélé le responsable, précisant que 190 autorisations de tournage ont été attribuées au cours de l’année 2018, dont 35 autorisations pour des films étrangers.

Initié en 2018, par l’Association des réalisateurs de films tunisiens, le festival du Cinéma tunisien sera soutenu financièrement, à partir de cette seconde édition, par le ministère des affaires culturelles, avec un budget pour cette édition de l’ordre 500 mille dinars, selon le directeur général de l’Etablissement National pour la Promotion des Festivals et des Manifestations Culturelles et Artistiques Mohamed Hédi Jouini.

La cérémonie d’ouverture, qui se déroulera lundi 10 juin 2019, rendra hommage aux pionniers du cinéma tunisien à savoir Hassen Daldoul, Faouzi Thabet, Kehina Attia, Moncef Sadouri, Ahmed Benneys, Mongia Taboubi, et Ahmed Khechine.
Une journée d’étude est également, programmée mercredi 12 juin, sur les moyens de financement du cinéma tunisien avec la participation d’experts tunisiens et étrangers.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.