TUNISIE
07/01/2019 13h:14 CET

Tout ce qu'il faut savoir sur la participation de la Tunisie au championnat du monde de Handball

Le championnat du monde se déroule au Danemark et en Allemagne

Elsa via Getty Images

Le championnat du monde de Hanbdall débute jeudi pour se terminer le 27 janvier prochain.

Co-organisé par le Danemark et l’Allemagne, une première dans l’histoire de la compétition, 24 sélections tenteront de remporter le trophée et de succéder à la France, vainqueur en 2017.

Les lieux de la compétition 

6 villes ont été retenues pour accueillir les matchs de cette coupe du monde: Copenhague et son Royal Arena, Herning et son Jyske Bank Boksen au Danemark, Berlin et son Mercedes-Benz Arena, Cologne et son Lanxess Arena, Hambourg et son Barclaycard Arena et enfin Munich et son Olympiahall en Allemagne.

L’équipe nationale tunisienne disputera l’intégralité de sa phase de poule au Danemark, à Herning.

Les groupes

Le tour préliminaire sera composé de 4 groupes de 6 équipes. Les trois premières au classement de qualifieront pour le tour suivant.

La Tunisie qui en est à sa 13ème participation jouera dans le groupe C, en compagnie du Danemark, de la Norvège, de l’Autriche, de l’Arabie Saoudite et du Chili.

Le groupe A lui, mettre aux prises la France à l’Allemagne, la Russie, la Corée réunifiée (Corée du Sud et du Nord ont envoyé une équipe commune pour la compétition), la Serbie, et le Brésil.

Dans le groupe B, l’on retrouve l’Espagne, la Macédoine, l’Islande, la Croatie, le Bahrein et le Japon.

Enfin, le groupe D est composé de la Suède, de la Hongrie, du Qatar, de l’Angola, de l’Argentine et de l’Égypte. 

 

Les adversaires de la Tunisie

Le Danemark, pays hôte sera un adversaire de taille pour l’équipe nationale tunisienne.

Championne olympique à Rio en 2016, double championne d’Europe en 2008 et 2012 et deux fois finaliste du championnat du monde en 2011 et 2013, l’équipe danoise est composée de la crème du Handball mondial avec notamment l’arrière-gauche Mikkel Hansen auteur de 834 buts en 178 sélections, et Hans Lindberg, l’ailier droit de l’équipe, véritable homme d’expérience dans cette équipe.

Après une absence remarquée en 2013 et 2015, la Norvège a fait un retour tonitruant sur la scène du Handball mondial en 2017 lors du championnat du monde organisé en France, en se hissant en finale après avoir notamment écarté la Croatie en demi-finale. Capable du meilleur comme du pire, la Norvège est un adversaire prenable pour l’équipe nationale.

L’Autriche est également un adversaire prenable. Avec une équipe relativement jeune, les autrichiens n’ont jamais été capable de se hisser au delà de la 13ème place sur les 10 dernières années.

Quant au Chili et à l’Arabie Saoudite, les deux équipes sont largement à la portée du sept national. Les deux équipes, qui s’étaient affronté lors du dernier mondial, ont terminé dernières de leur groupe même si l’Arabie Saoudite avait fait forte impression en résistant à la Croatie et à la Biélorussie.

Les joueurs retenus

Le sélectionneur espagnol du sept national Tony Girona a retenu 18 joueurs pour la compétition.

Gardiens: Makram Missaoui et Marouane Meggaiez qui jouent tous deux en Roumanie seront accompagné par le gardien de l’Espérance Sportive de Tunis Amine Bédoui.

Ailiers gauches: Oussama Boughanmi (EST) et Rafik Bacha (ESS) se partageront le poste.

Ailiers droit: Anouar Ben Abdallah (ESS) et Ramzi Mejdoub (Club Africain) seront en concurrence.

Demi-Centres: Kamel Alouini (Dinamo Bucarest- Roumanie), Mohamed Soussi (Montpellier - France), Achref Saafi (ESS).

Arrières gauches: Wael Jallouz (Fuchse Berlin - Allemagne), Youssef Maaref (Al Ahly – Egypte), Khaled Haj Youssef (Al Sadd SC – Qatar), Mosbah Sanai (Al Nasr – Emirats AU), Oussema Jaziri (EST).

Arrière droit: Oussema Hosni (Pontault Combault – France).

Pivots: Jihed Jaballa (Selka – Turquie) – Marwen Chouiref (Tremblay – France)

Plusieurs joueurs avaient déjà participé à la dernière édition en France à l’instar des deux gardiens Makram Missaoui et Marouane Maggaiez ou encore de  Mohamed Soussi, Oussama Boughanmi ou Wael Jallouz.

À noter l’absence du duo Amine Bennour sur blessure et de Skander Zaied pour choix tactiques.

Le calendrier

La Tunisie débutera son mondial face à la Norvège et au Danemark avant d’affronter le Chili et l’Arabie Saoudite pour conclure face à l’Autriche.

Vendredi 11 janvier 2018: Tunisie - Norvège à 20h30

Samedi 12 janvier 2018: Tunisie - Danemark à 20h15

Lundi 14 janvier 2018: Tunisie - Chili à 15h00

Mardi 15 janvier 2018: Tunisie - Arabie Saoudite à 16h15

Jeudi 17 janvier 2019: Tunisie - Autriche à 17h30

 

La préparation

Avant d’entamer le championnat du monde le sept national a remporté, dimanche, la Yellow Cup dans le cadre de la préparation au mondial après 3 victoires en 3 matchs face à la Suisse (30-28), au Japon (34-31) et au Portugal (31-28).

Une bonne entrée en matière à quelques jours du mondial avec un Mosbah Sanaï apparu en grande forme auteur de 14 buts lors de ce tournoi. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.