TUNISIE
03/07/2019 12h:45 CET

Tous les membres du groupe terroriste à l'origine des attentats de jeudi "arrêtés ou éliminés" annonce le chef du gouvernement

“Nous ne ménagerons aucun effort pour éliminer jusqu’au dernier terroriste en Tunisie" a-t-il affirmé.

- via Getty Images

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a affirmé, mercredi, en marge d’une visite au siège de l’unité nationale de lutte contre le terrorisme rattachée à la direction générale des force spéciales à El Gorjani, que “le dernier membre du groupe terroriste à l’origine des attentats de jeudi, a été éliminé, hier”, en référence à la mort du terroriste Aymen Smiri après une opération menée par les forces sécuritaires à la Cité Intilaka.

Selon le chef du gouvernement, “ce groupe préparait des attentats de grande ampleur contre la Tunisie et ses intérêts”.

“Ces 5 derniers jours ont été difficile mais grâce au travail des forces sécuritaires et militaires, et surtout de la brigade anti-terroriste (...) nous avons réussi à éliminer ou arrêter tous les membres de ce groupe” a-t-il précisé affirmant que via ces attaques, l’expérience démocratique tunisienne, son économie et ses élections “sont pris pour cible”, mais les Tunisiens “peuvent être fiers des forces sécuritaires qui font tout les jours de grandes réalisations”.

“Nous ne ménagerons aucun effort pour éliminer jusqu’au dernier terroriste en Tunisie, parce que ce pays refuse le terrorisme, la culture terroriste et la culture de la mort. Il n’existe cependant aucun pays avec un risque zéro. Tous les pays du monde sont pris pour cible et la Tunisie n’est pas moins bien préparée que n’importe quel autre pays européen” a-t-il conclu.

Dans la soirée du mardi, les forces sécuritaires tunisiennes ont poursuivi et éliminé un terroriste activement recherché, en lien avec les attentats de jeudi, à la Cité Intilaka. Qualifié de “cerveau” des attentats, il était recherché par le ministère de l’Intérieur qui avait appelé les citoyens via un communiqué à les alerter de ses déplacements, s’ils venaient à le rencontrer.

La Tunisie a été victime, jeudi, de plusieurs attentats dont au moins deux ont été revendiqués par l’État Islamique. Un premier kamikaze s’est fait exploser à l’avenue Charles de Gaulle, au centre-ville de Tunis, un second a visé la direction de lutte antiterroriste d’El Gorjani, faisant au total 1 mort et 8 blessés.

Dans la nuit du mercredi au jeudi, des terroristes avaient tenté de s’attaquer à une station d’émission radiophonique au Mont Arbata à Gafsa.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.