MAROC
19/06/2018 13h:22 CET

Tous les joueurs sont en bonne santé, assure le médecin de l'équipe nationale

Ils pourront (presque) tous jouer contre le Portugal.

FADEL SENNA via Getty Images

MONDIAL 2018 - La chance des Lions de l’Atlas a pris un sacré coup en ce début du Mondial 2018. Entre la blessure au genou de Nabil Dirar, la commotion cérébrale de Nordin Amrabat suite à un choc avec un joueur iranien, et les douleurs musculaires de Manuel Da Costa, l’équipe ne semble pas être au mieux de sa forme. Les supporters des Lions peuvent espérer de bonnes nouvelles, puisque “tous les joueurs sont en bonne santé”, rassure leur médecin officiel, Abderrazak Hifti.

“Dirar est prêt à cent pour cent et Da Costa a une simple blessure qui ne doit inquiéter personne”, assure le médecin dans une vidéo publiée le 18 juin par la Fédération Royale Marocaine de Football.

Pour rappel, Dirar n’avait participé à aucun des trois matchs de préparation pour la Coupe du monde à cause d’une blessure au mollet contractée lors d’un match avec son équipe turque Fenerbace.

“Nabil Dirar a eu une petite alerte au mollet et ça ne sert à rien de prendre de risque inutile”, avait déclaré l’entraîneur du onze national, Hervé Renard, dix jours avant leur première rencontre du mondial. 

Le latéral droit de l’équipe nationale, qui n’avait finalement pas pu jouer contre l’Iran, devrait pouvoir fouler la pelouse du prochain match contre le Portugal. Hervé Renard le confirmera sans doute à l’occasion de la conférence de presse qu’il donnera ce soir à Moscou, avant le match de demain,

Manuel Da Costa ressentait quant à lui des douleurs musculaires depuis le match contre l’Iran. Le défenseur central des Lions de l’Atlas, n’a pas pu suivre la séance d’entrainement au match du Portugal qui a eu lieu dimanche dernier dimanche au stade Chaïka à Voronej, en présence de Dirar et Amrabat. Selon Le Matin, il était resté sur le banc de touche tenant sa cuisse.

Amrabat pourrait jouer contre le Portugal

Nordin Amrabat avait beaucoup inquiété les supporters des Lions de l’Atlas suite au violent choc avec un joueur iranien lors de la rencontre du vendredi 15 juin. Suite à une commotion cérébrale, il avait dû quitter le match en urgence. Le chouchou des réseaux sociaux a ensuite rassuré ses fans en publiant une vidéo à sa sorti de l’hôpital le lendemain du match.

Les internautes, notamment des médecins américains, ainsi que la FIFA avaient pointé du doigt les premiers secours prodigués par le staff médical de la sélection nationale au numéro 16 marocain. Dans la vidéo de la Fédération, Hifti tient cependant à mettre les points sur les “i”. Le médecin assure ainsi que l’équipe médicale a respecté les consignes de la FIFA en cas de blessure d’un des joueurs. 

“Nous avons reçu une lettre de la FIFA qui nous rappelle les recommandations que nous devons observés et qui nous avaient été données lors du congrès de Sotchi. Nous avons respecté ces recommandations point par point. Notre intervention était correcte”, explique le médecin, qui assure qu’il avait parfaitement compris qu’il s’agissait d’une commotion cérébrale, sans toutefois s’expliquer sur les gifles polémiques administrées au joueur, alors que ce geste représente un danger pour la santé du joueur, comme l’a confié un expert à la rédaction du HuffPost Maroc et comme l’a regretté la FIFA dans leur courrier adressé à la FRMF.  

Hifti avait annoncé dans une première déclaration à la presse que le milieu devait prendre une semaine de repos qui l’empêcherait de participer au match contre le Portugal qui aura lieu le 20 juin à Moscou. Une décision qui pourrait peut-être changer vu l’amélioration de son état de santé d’après le médecin. “Nous ne pouvons pas prendre de décision qui serait nocive à la santé du joueur. La santé du joueur est la plus importante et n’a pas de prix”, affirme le médecin qui annoncera sa décision finale la veille du match.