MAROC
10/10/2019 15h:36 CET | Actualisé 10/10/2019 17h:32 CET

Tourisme: Que faire à Tanger en 48 heures?

Balade express dans la perle du nord.

pierivb via Getty Images
The old medina and the port of Tangier, Morocco

ESCAPADE - Tanger, la “capitale d’été” du royaume, a connu une transformation radicale en l’espace de quelques années. Paradoxale, la ville a tout l’air d’une cité européenne et garde les empreintes de son riche passé. Des célébrités de renom sont tombées folles amoureuses de la perle du Détroit. L’écrivain américain Paul Bowles y a vécu jusqu’à sa mort. Le peintre Eugène Delacroix est revenu avec une inspiration de 80 tableaux et sujets. Tandis que Brian Jones, le guitariste et fondateur des Rolling Stones, a enregistré l’album “The Pipes of Pan at Jajouka”, en juillet 1969, inspiré par ses nombreuses visites dans le nord du Maroc. Si vous êtes à court d’idées pour votre prochaine escapade à Tanger, cet article vous est destiné. Le HuffPost Maroc vous a concocté une liste de choses à faire si vous êtes de passage dans la ville le temps d’un week-end. 

Un thé au café Hafa 

Pierre-Yves Babelon via Getty Images
Moroccan mint tea on a terrace with sea view in Tangier, Morocco

On ne le présente plus. Le café Hafa est un lieu emblématique de Tanger. Un passage incontournable pour les férus de calme et de sérénité, situé le long d’une falaise qui surplombe la baie de la ville, offrant une vue à couper le souffle sur le détroit avec, dans le fond, l’Espagne. 

Le café, ouvert en 1921, a conservé son style des années 20 et a été visité par de nombreuses célébrités de passage dans la ville du Détroit. Pour n’en citer que quelques unes, Paul Bowles, les Beatles et les Rolling Stones ont dégusté son fameux thé à la menthe, concocté à la manière tangéroise.

Une photo dans la Grotte d’Hercule 

Delpixart via Getty Images

A 20 minutes en voiture de Tanger se trouve la grotte d’Hercule, au sud du Cap Spartel. C’est un lieu insolite, mais d’une beauté rare. Les vagues de l’Atlantique ont creusé une caverne naturelle assez vaste, où plusieurs grottes cohabitent (grottes d’Achakar), collées les unes aux autres. La grotte d’Hercule a été découverte en 1906. La fente qui donne sur l’océan a rendu célèbre ce lieu, grâce aux nombreuses photos postées sur Instagram. Le pan de lumière qui illumine la grotte de l’intérieur rajoute de la magie à ce lieu qui ravit les touristes de passage et fait la fierté des Tangérois. 

Un panorama au Cap Spartel 

REDA&CO via Getty Images
Photo by: Eddy Buttarelli/REDA&CO/Universal Images Group via Getty Images.

Le phare historique du Cap Spartel, construit en 1864, a 155 ans de service. C’est le premier phare du réseau d’établissement de signalisation maritime qui jalonne les côtes marocaines sur plus de 3.400 km. Il sillonne la côte, sur une altitude de 250 m. Lors de son inauguration, 10 grandes puissances (Autriche, Belgique, France, Grande-Bretagne, Italie, Pays-Bas, Portugal, Espagne, Suède, Etats-Unis), avec le Maroc, avaient signé une convention pour assumer tous les frais de la direction et de l’entretien, vu que le royaume ne disposait pas de flotte commerciale à l’époque. Le Cap Spartel offre une vue imprenable sur l’océan Atlantique et sa délimitation avec la mer Méditerranée. Des échoppes de babioles artisanales donnent un charme fou à ce lieu d’apparence ordinaire. 

Une balade au parc Perdicaris 

Zaïnab Aboulfaraj / Huffpost Maroc
Le parc Perdicaris à Tanger.

Le parc Perdicaris à Tanger offre une bouffée d’air frais, loin du tumulte urbain tangérois. Très prisé le dimanche, les familles s’y rendent pour une balade ou un pique-nique. Le site est riche en faune. Parfois, des oiseaux migrateurs viennent y faire escale. La richesse du parc réside également dans la diversité d’arbres qui le peuplent. Vous pourrez y apercevoir des chênes-lièges, chênes kermès et zeen, ainsi que l’eucalyptus et le pin pignon.

Au sein du même parc se trouve une propriété isolée qui surplombe la végétation. Celle-ci appartenait à Ion Perdicaris, un expatrié gréco-américain qui avait choisi de s’y installer. Il acheta un domaine de 67 hectares, dans la forêt de Rmilat. Sa femme Ellen Varley, atteinte d’une maladie pulmonaire, y vivait avec lui. Ion Perdicaris a fait en sorte de ramener plusieurs plantes exotiques de l’étranger et avait l’habitude d’organiser des soirées très en vogue. 

Une pause à la nouvelle marina

F.Maazouz
Une vue de l'hotel Marina Bay Grand Socco, à Tanger

Si vous avez envie de ne pas trop vous éloigner de la ville, dirigez-vous vers le tout nouveau port de plaisance “Tanja Marina Bay International”, inauguré il y a un peu plus d’un an. Plusieurs enseignes y ont déposé valise pour offrir une vue incontournable sur Tanger. Restaurants et cafés permettent de faire une pause dans l’agitation de la marina. Juste en face du port se trouve un des premiers hôtels de la ville du Détroit. Datant des années 30, l’hôtel Rif, rebaptisé Marina Bay Grand Socco, a rouvert ses portes en juin dernier après avoir fait peau neuve.

L’établissement historique, doté de 132 chambres et suites, a été fondé par un collectionneur suisse il y a près d’un siècle, Victor Hess, épris d’art et de peinture. L’architecture art-déco a été préservée dans la nouvelle version de l’hôtel. Ici et là, des pièces datant des débuts du Marina Bay trônent. Chaque étage de l’hôtel raconte une histoire et est dédié à des célébrités qui ont séjourné dans l’établissement. Une touche de modernité a été apportée, ainsi qu’une piqûre de rappel concernant les célébrités phares des lieux, comme Mick Jagger, Churchill ou Twiggy. 

Un voyage dans le temps au cinéma Rif

Pierre-Yves Babelon via Getty Images

Le cinéma Rif, qui a ouvert en 1938, vous fera voyager dans le temps puisqu’il a gardé une décoration du style des années 30. Un lieu propice aux photos et à la nostalgie. Il est aussi le lieu des rencontres culturelles. Tout au long de l’année, il propose de nombreux films et activités qui raviront les cinéphiles. Il se situe sur la place la plus emblématique de Tanger, la place du 9 avril 1947, appelée le Grand Socco (le grand souk).

Le cinéma dispose d’un café, où les gens peuvent déguster un bon thé ou manger des pâtisseries, tout en ayant une vue sur le va-et-vient des passants qui vaquent à leurs occupations. C’est le point de rendez-vous prisé des Tangérois et touristes de passage pour se balader dans le vieux souk.