03/02/2015 13h:32 CET | Actualisé 05/02/2015 12h:18 CET

Tourisme: Le Maroc investit 100 millions de dirhams pour lutter contre les amalgames après l'attentat contre Charlie Hebdo

Wikimedia

VEILLE TOURISTIQUE - Le ministère du Tourisme veut anticiper les possibles conséquences de l’attentat contre Charlie Hebdo par des opérations de lobbying, promotion et sensibilisation.

Après le lancement d’une cellule de veille, l’heure est à l’action : pas moins de 100 millions de dirhams seront consacrés à la promotion de la destination Maroc. L’annonce a été faite, lundi 2 février, par le département de Lahcen Haddad, qui lance ainsi le défi "d’atténuer l’impact des évènements de Paris, et des amalgames qui pourraient en résulter." C’est que les responsables du secteur ont bien retenu les leçons de l’année dernière: après l’assassinat, en Algérie, du guide français Hervé Gourdel, les réservations vers le Maroc ont enregistré une baisse significative, notamment en provenance du marché français.

"Anticipant cette situation conjoncturelle, et afin de préserver les parts du marché de l’industrie touristique marocaine, les acteurs du secteur ont convenu de travailler en synergie et en collaboration avec l’ONMT pour lever l’amalgame sur la situation au Maroc", indique un communiqué du ministère du Tourisme.

Lobbying, sensibilisation, salons… Voilà les actions que le ministère entend mettre à profit pour renforcer le premier marché émetteur du royaume, la France. En lorgnant aussi d’autres marchés, comme l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, le Royaume-Uni ou encore la Belgique.

LIRE AUSSI:

Tourisme: Les tours-opérateurs français en conclave au Maroc

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.