ALGÉRIE
22/03/2018 19h:56 CET | Actualisé 22/03/2018 19h:57 CET

Tizi Ouzou: un maire appelle "l'ensemble des femmes" pour le ... nettoyage d'une école et crée une polémique

Facebook

Le maire de la commune Azzefoun pensait être derrière une honorable initiative en appelant mercredi 21 mars 2018 des femmes exclusivement à un nettoyage d’une école primaire. Loin de là, M. Bouhzam, accusé d’être “misogyne” et “sexiste”, est désormais derrière une polémique.

M. Bouhzam appelait mercredi 21 mars à un volontariat pour le nettoyage des classes de l’école primaire “Sadou Ali”, ce samedi 24 mars 2018, à partir de 09H. 

Toutefois, cet appel à cette opération citoyenne, censée ainsi concerner tous les citoyens de la ville Azzefoun (Tizi-Ouzou), hommes et femmes, ne semble s’adresser qu’aux femmes.

M. Bouhzam précise ainsi dans son appel que cette opération de nettoyage concerne “l’ensemble des femmes, parentes d’élèves” de cette école primaire. 

Un appel maladroit ou volontaire ? En attendant que le président de l’Assemblée populaire communale (P/APC) de la dite-ville puisse s’exprimer, la polémique enfle.

 Sur les réseaux sociaux, des pages Facebook se sont relayées une image de ce communiqué. Les internautes, des femmes pour la plupart, se sont indignées que les “parents d’élèves” ne soient sollicitées que pour “une tâche ingrate”, celle de “donner un coup de balai” pour “nettoyer la poussière”.

 

 Les internautes ont ainsi condamné une initiative “misogyne et sexiste”, à travers laquelle la “femme est associée au ménage”.

 

D’autres internautes n’ont pas manqué de relativiser, expliquant même que “les femmes étaient mieux douées pour les tâches ménagères” que les hommes.

En tout cas, M. Bouhzam, habitué depuis sa nomination à la tête de cette APC a lancer de vastes opérations de nettoyage (Ci-dessous), est à son tour appelé à s’expliquer.