ALGÉRIE
09/08/2018 14h:11 CET

Tipasa: réception du projet de réalisation de 66 km de routes fin du 2e trimestre 2019

Il s’agit d’une route principale reliant Alger à Chlef via Tipasa, devant s’étendre prochainement vers les wilayas de l’ouest.

DR
Tipaza, Algerie.

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane a annoncé, mercredi à Tipasa, que le projet de réalisation de 66 Km de routes (autoroutes, rocades et échangeurs) à l’ouest d’Alger sera réceptionné à la fin du deuxième trimestre 2019, et ce en vue de désenclaver la région et faciliter l’accès aux opérateurs économiques pour réaliser des investissements, à travers la garantie des infrastructures de base nécessaires.

Lors d’une visite de travail effectuée à Tipasa, le ministre a indiqué que le projet de réalisation de 66 km de routes, menant de la région ouest de la capitale vers Tipasa, s’inscrivait dans le cadre du programme du président de la République.

Après avoir suivi les explications des responsables de ce projet, le ministre a souligné qu’il s’agit d’une route principale reliant Alger à Chlef via Tipasa, devant s’étendre prochainement vers les wilayas de l’ouest.

Ledit projet est susceptible de favoriser la fluidité du trafic dans la wilaya de Tipasa, en sus de faciliter l’accès des investisseurs économiques à la région, notamment après la réception du nouveau port centre (Cherchell), précisant que ces projets seront réceptionnés graduellement.

Dans un premier temps, 8 km seront réceptionnés fin août, puis 12 km en octobre, avant la finalisation des travaux et la réception de la totalité du projet à la fin du 2ème trimestre 2019.

Lors de sa visite du projet de l’ouvrage d’art prévu au niveau du carrefour menant à Chenoua (W.Tipasa), dont le taux d’avancement des travaux est estimé à 60%, M. Zaalane a affirmé que la réception de ce projet permettra de fluidifier le trafic routier et de réduire le nombre des accidents, en sus de garantir une liaison directe avec l’autoroute.

En 2000, l’Algérie comptait 600 km seulement de réseau autoroutier, estimé actuellement à 5500 km (autoroutes et voies express), a-t-il poursuivi.

Le réseau autoroutier devrait passer à 7000 Km, avec la réception des projets restants, ce qui permettra de renforcer les infrastructures de base dans le pays, indispensables à toute activité commerciale, et partant de réaliser le plan national d’aménagement du territoire, a affirmé le ministre.

Par ailleurs, M. Zaalane a inspecté les travaux du projet de réalisation de la voie d’évitement de la ville de Cherchell pour laquelle a été alloué un montant de 34 milliards de dinars, et dont le délai de réalisation a été fixé à 42 mois, affirmant que le taux d’avancement des travaux était estimé actuellement à 68%.

A une question de la presse sur les enveloppes budgétaires supplémentaires devant être allouées à la réalisation de ces projets, le ministre a indiqué que tant que le code des marchés publics le permet, sous le contrôle des commissions des marchés publics, je n’y vois pas d’inconvénient.

Soulignant que la réalisation des projets dans certaines régions difficiles nécessite des sommes financières supplémentaires, le ministre a précisé que l’enjeu consiste en la maitrise et la bonne gestion des enveloppes financières affectées à cet effet et dont la valeur globale du projet ne dépasse pas les 20%.

D’autre part, M. Zaalane a fait savoir que les entreprises algériennes procèdent progressivement au transfert des technologies et acquièrent l’expérience et l’expertise nécessaires grâce au partenariat avec les entreprises étrangères, pour la réalisation des différents projets du secteur, affirmant que les ouvrages d’art (tunnels, ponts, échangeurs, rocades ...) réalisés aujourd’hui n’existaient pas dans le passé.

Il a mis l’accent, à ce propos, sur l’importance de la précision et l’exactitude des études, en leur consacrant le temps nécessaire et en évitant les erreurs lors de leur réalisation, ajoutant que les autres pays accordent suffisamment de temps aux études des projets en vue d’assurer des études techniques précises et détaillées.

Le ministre des Travaux publics a visité le projet du grand pont dans la commune de Cherchell (point kilométrique 4) et d’autres projets de ponts et échangeurs (point kilométrique 12).

Au terme de sa visite, le ministre a évoqué un plan de développement des autoroutes et routes express, lequel s’étendra à l’avenir aux frontières des wilayas de Tipasa et de Chlef pour relier la région ouest, et partant, encourager l’investissement.

Echangeant avec les chargés des projets, M. Zaalane a mis en avant la nécessité de respecter les délais de livraison des projets.