MAROC
17/10/2019 13h:32 CET | Actualisé 17/10/2019 14h:37 CET

Tilda Swinton présidera le jury du Festival international du film de Marrakech 2019

Elle succède à l'Américain James Gray.

Andy Kropa/Invision/AP
Tilda Swinton attends a special screening of "The Souvenir" at the Crosby Street Hotel on Wednesday, May 8, 2019, in New York. (Photo by Andy Kropa/Invision/AP)

CINÉMA - Avis aux cinéphiles. Le Festival international du film de Marrakech (FIFM) a annoncé, ce jeudi 17 octobre, le nom de la présidente du jury de cette 18e édition. Il s’agit de l’actrice écossaise oscarisée Tilda Swinton. Cette dernière succèdera à James Gray, président du jury de l’année précédente. 

“C’est pour moi un honneur et un plaisir de participer cette année à ce festival exceptionnel qu’est le Festival international du film de Marrakech en tant que présidente du jury” a déclaré l’actrice, citée dans un communiqué du FIFM.

“Le cinéma est un État qui ne connaît aucune frontière, et la perspective de rejoindre mes camarades du monde entier, pour découvrir et célébrer ensemble ce travail en provenance de tous les continents de notre planète, est un privilège et une joie pour lesquels je suis sincèrement reconnaissante et que j’attends avec une grande impatience”.

Découverte par le réalisateur d’art et d’essai Derek Jarman dans les années 80, cette dernière fait sa première apparition sur grand écran dans “Caravaggio” (1986), du réalisateur britannique.

Elle tournera par la suite sept fois pour Derek Jarman, dans “The Last of England”, “War Requiem”, “The Garden”, “Wittgenstein” ou encore “Edward II” pour lequel elle obtient le Prix d’interprétation féminine au Festival de Venise en 1991 pour son rôle de la reine Isabella, précise le FIFM dans son communiqué.

En 1992, son rôle dans “Orlando”, inspiré du roman de Virginia Woolf et réalisé par Sally Potter, lui vaut une reconnaissance internationale.

Une carrière mêlant films d’auteurs et blockbusters

La filmographie de Tilda Swinton mêle, depuis le début des années 2000, films d’auteurs, blockbusters et comédies. On la retrouve notamment à l’affiche de films comme “Le Monde de Narnia”, “Doctor Strange”, ou encore la comédie “Crazy Amy” de Judd Apatow.

Elle remporte en 2008 l’oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour “Michael Clayton” de Tony Gilroy.

Tilda Swinton collabore aussi régulièrement avec certains des réalisateurs internationaux les plus célébrés de ces dernières années comme Jim Jarmusch, (“Only Lovers Left Alive”, tourné en partie à Tanger, “The Dead Don’t Die”), l’Italien Luca Guadagnino (“Amore”, “A Bigger Splash”, “Suspiria”) ou encore le récemment primé à Cannes Bong Joon Ho (“Transperceneige”, “Okja).

Tilda Swinton sera prochainement à l’affiche de “The French Dispatch” de Wes Anderson, dont elle est une des actrices fétiches, la deuxième partie de “The Souvenir” de Joanna Hogg, dans lequel elle donnera notamment la réplique à sa fille Honor Swinton Byrne, ou encore et de “Memoria” du Thaïlandais Apichatpong Weerasethakul.