MAROC
03/11/2015 14h:30 CET | Actualisé 03/11/2015 14h:31 CET

Un texte de loi pour lutter contre le fléau des habitations menaçant ruine

MAP
Un texte de loi pour lutter contre le fléau des habitations menaçant ruine

URBANISME - Plus d'un an après l'effondrement de trois immeubles dans le quartier Bourgogne à Casablanca qui avait fait 27 morts, le projet de loi sur l'habitat menaçant ruine et la mise à niveau urbaine arrive enfin dans le circuit d'adoption, comme l'indique l'Economiste dans son édition du 3 novembre. Nabil Benabdellah, ministre de l'Habitat et de la politique de la ville, a ainsi présenté la dernière version du texte de loi devant la Commission de l'intérieur et des collectivités territoriales le 28 octobre dernier.

LIRE AUSSI:Casablanca fête ses 100 ans d'urbanisme (PHOTOS)

Le projet de loi, adopté en juin dernier en Conseil de gouvernement, vise notamment à encadrer la prise en charge des constructions menaçant ruine. Pour ce faire, le fonds solidarité habitat et intégration urbaine sera doté d’une enveloppe de 2 milliards de dirhams, comme le stipule le Projet de loi de finances 2016.

Le texte prévoit aussi la création d'une agence nationale pour la rénovation urbaine et la réhabilitation des constructions menaçant ruine, qui aura pour mission de "mener des études et de mettre en place des stratégies afin de réhabiliter les logements en insalubres", selon l'Economiste.

Le projet de loi définit la manière dont les pouvoirs publics devront prendre en charge les édifices en ruines, et ce en faisant le tri en fonction de la gravité du dossier.

Selon Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement, les statistiques réalisées à ce sujet font état de l’existence de près de 43.000 maisons ou logements menaçant ruine.

Galerie photo Retour sur 100 ans d'urbanisme à Casablanca Voyez les images