MAROC
30/03/2018 16h:05 CET

Terrorisme: Un neuvième suspect interpellé par le BCIJ

Sa spécialité: la fabrication de charges et de ceintures explosives.

BCIJ

TERRORISME - Nouveau coup de filet du Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) dans les milieux terroristes. Au lendemain du démantèlement d’une cellule extrémiste affiliée à Daech, les équipes de Abdelhak Khiame ont mis la main aujourd’hui sur un neuvième suspect à Oued Zem, suspecté d’appartenir à la même bande.

Selon les données de l’enquête communiquées par la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGSNT), l’accusé, qui avait acquis des compétences dans la fabrication de charges et de ceintures explosives, était sur le point d’obtenir de ses complices les fonds nécessaires pour l’achat des composants nécessaires à ses préparations.

Le BCIJ précise que les membres de la cellule prévoyaient d’utiliser une ferme abandonnée appartenant à l’un deux comme refuge afin de fabriquer les explosifs dans le but d’attaquer des “sites sensibles” dans plusieurs villes du royaume. 

Le FBI marocain a également procédé à la saisie de plusieurs composants et appareils électroniques ainsi que de piles électriques et de rubans adhésifs utilisés dans la confection de systèmes de mise à feu.

Pour rappel, les premiers éléments de l’enquête avaient révélé que les membres de la cellule comptaient tuer un des leurs, après avoir douté de sa loyauté envers Daech suite à son adoption d’une doctrine différente de celle de l’État Islamique.

À noter que le suspect sera déféré devant la justice dès l’achèvement de l’enquête menée sous la supervision du Parquet général compétent, ajoute l’Intérieur.

LIRE AUSSI: