LES BLOGS
03/07/2019 09h:33 CET | Actualisé 03/07/2019 09h:33 CET

Terrorisme et absurdité du monde

J’ai soudainement compris ce que signifiait l’absurde

NurPhoto via Getty Images

Cette année, dans le cadre de la préparation de l’épreuve anticipée de Français, nous avons abordé en classe le courant littéraire de l’absurde. Ce courant littéraire était pour moi aussi absurde, tout comme son nom l’indique. En effet, malgré les explications de mon professeur de français, celles trouvées dans les bouquins ou encore celles trouvées sur internet, je n’ai jamais pu comprendre la raison derrière laquelle, les écrivains appartenant à ce courant, avaient qualifié notre existence d’absurde. Qu’est-ce qui fait l’absurdité de notre monde ou de la vie humaine en général? Néanmoins, malgré mes questions et mes doutes, telle une “bonne” élève, j’ai appris la définition conventionnelle donnée à ce courant littéraire. 

Cependant, un beau jour de Juin, alors que je rentrais chez moi, après avoir passé l’épreuve orale de Français, j’ai soudainement compris ce que signifiait l’absurde. Quelques secondes, quelques images, quelques mots, trois évènements…..ont suffi à faire ce que mon professeur de français, des bouquins, de nombreuses recherches sur internet n’ont pas réussi à faire: me convaincre de l’absurdité du monde. Assise sur la banquette arrière de la voiture, toute soulagée et contente d’être finalement en vacances, j’entendis la voix de l’animatrice de la radio annoncer d’un air grave, deux attentats commis dans la capitale Tunis et un autre à Gafsa près d’une station de radio. Ces mots me glacèrent le sang et je restais interdite l’espace d’un instant. D’innombrables images défilèrent devant mes yeux. Puis, tout d’un coup, un mot résonna solennellement dans mon esprit ,telle une sentence: absurde. C’était le seul mot que j’ai trouvé à cet instant-là pour qualifier la situation. Absurde, un mot si simple et si riche de sens. 

C’est absurde qu’une belle journée ensoleillée, se transforme en une journée noire. C’est absurde qu’en une fraction de seconde, l’existence d’un individu peut basculer d’un côté à l’autre. C’est absurde de se réveiller le matin plein de rêves et d’espoirs, pour se faire massacrer. C’est absurde que certaines personnes croient qu’elles ont le droit d’ôter la vie humaine à quelqu’un. C’est encore plus absurde que ces personnes-là se considèrent très croyantes, en Dieu. C’est encore plus absurde qu’elles se placent comme les représentants de la force divine et qu’elles interprètent les textes sacrés à leur guise.

Et c’est encore plus absurde de se rendre compte de l’absurdité du monde.

Cependant, l’absurdité n’est pas fatale et nous pouvons tenter d’y résister, d’y faire face, de la comprendre et même de la contourner. La Révolte. Révoltons- nous contre notre condition, contre l’absurdité du monde, contre le terrorisme! Montrons au monde entier et aux terroristes que rien nous ne fait peur! Montrons-leur que nous continuerons à sortir, à rire, à s’aimer, à dessiner notre propre vision du monde! Montrons-leur que nous rebâtirons ce pays autant de fois qu’il le faudra, avec amour et patience. Montrons-leur que nous ne capitulerons jamais face à l’absurdité du monde et de leurs actions.

“Je me révolte, donc nous sommes” -Albert Camus.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.