MAROC
17/04/2019 17h:21 CET

Terrorisme: Arrestation au Maroc d'un homme soupçonné de vouloir commettre un attentat à Séville

Pendant la Semaine Sainte en Espagne.

CRISTINA QUICLER via Getty Images

TERRORISME - Un homme de 23 ans soupçonné de s’apprêter à commettre un attentat à Séville a été arrêté au Maroc, a annoncé ce mercredi 17 avril le ministère de l’Intérieur espagnol.

“La police nationale et les services de renseignement espagnols et marocains ont mené une opération antiterroriste (...) qui s’est soldée par l’arrestation au Maroc d’un jihadiste présumé qui prévoyait de commettre un attentat à Séville”, a écrit le ministère dans un communiqué.

Sur Twitter, la police nationale espagnole a également partagé l’information:

“Dernière heure: Détention au Maroc d’un jihadiste soupçonné de vouloir commettre un attentat à Séville. En ce moment, une perquisition est en cours à son domicile dans la capitale andalouse”. 

Selon le média espagnol El Confidencial, le suspect, Zouhair El Bouhdidi, 23 ans, étudiait à l’Université de Séville. Le terroriste présumé était déterminé à mener son attaque pendant la Semaine Sainte, l’un des évènements religieux les plus festifs et touristiques d’Espagne, avant la fête de Pâques. Il a même avoué aux autorités marocaines son intention de commettre un attentat-suicide, précise la même source.

Le détenu a tenté de provoquer un massacre avec un explosif artisanal, du TATP ou triperoxyde de triacétone, également connu sous le nom de “mère de satan”. C’est l’un des matériaux les plus utilisés par Daech pour sa facilité de fabrication avec de simples produits de parfumerie. Cet explosif avait été utilisé par les terroristes de Barcelone en août 2017 et la cellule des attaques de Paris le 13 novembre 2015.