21/07/2018 12h:41 CET | Actualisé 21/07/2018 12h:41 CET

Tensions sociales à la RAM: les annulations de vol et les perturbations se poursuivent

Mauvaise nouvelle pour les voyageurs.

Hisham Ibrahim via Getty Images

RAM - Mauvaise nouvelle pour les voyageurs. Alors qu’un conflit social continue d’opposer la RAM à son personnel navigant, quatre nouveaux vols ont été annulés ce samedi 21 juillet, et trois autres risquent de subir des “perturbations”, comme l’explique la compagnie aérienne sur son site.

Les vols annulés sont l’AT932, un Casablanca-Genève, l’AT933, un Genève Casablanca, l’AT750 qui lie l’aéroport de Casablanca à celui de Paris-Orly et l’AT751 qui effectue le trajet inverse. Une situation qui s’est cependant nettement améliorée par rapport à la matinée, où 9 vols étaient concernés par des risques de perturbations.

Sur son site, la compagnie aérienne propose à ses clients concernés de reporter la date de leur voyage avant le 15 août 2018, sans frais supplémentaires, ou d’obtenir un remboursement du billet d’avion en cas d’annulation d’un voyage.

Royal Air Maroc

L’annonce intervient alors que la RAM et l’Association marocaine des Pilotes de ligne (AMPL) se renvoient la balle sur leur responsabilité dans ces annulations. Alors que la RAM affirme que les pilotes sont en grève, ces derniers réfutent fermement ces déclarations dans un communiqué, ajoutant que les annulations sont le résultat d’une “gestion chaotique de l’exploitation due principalement à une situation de sous-effectif chronique maintes fois dénoncée par l’AMPL”. 

Les récentes tensions ont notamment été alimentées par une lettre du PDG de la RAM, Abdelhamid Addou, adressée aux pilotes, et dans laquelle il déplore “l’absence de volonté d’aboutir à un compromis” et “dénonce une “surenchère des revendications”. Un texte qui, selon une source citée par Médias24“n’avait pas vocation à fuiter dans la presse et alimenter la confrontation”.