ALGÉRIE
08/11/2018 15h:49 CET

Temmar promet davantage de facilités pour l'acquisition du logement rural

Cette mesure vise, selon le premier responsable du secteur, à rationaliser les dépenses de l’Etat, d’une part, et à garantir l’utilisation de l’aide à l’habitat rural pour la construction d’un logement destiné réellement à une famille rurale.

DR

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a affirmé jeudi, que les mesures relatives à l’acquisition de logements ruraux connaîtront des facilités supplémentaires à l’avenir pour encourager cette formule qui s’inscrit dans le cadre du développement des régions rurales et de la sédentarisation de leurs habitants.

Lors d’une séance plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN), consacrée aux questions orales, M. Temmar a indiqué que ces facilités qui ont pour objectif d’alléger les mesures d’acquisition d’un logement rural, consistaient à réduire le nombre des tranches de paiement qui feront l’objet d’une révision.

A une question d’un député, le ministre a fait savoir que ces facilités permettront d’attribuer l’aide aux bénéficiaires en deux tranches. La première tranche d’un taux de 60 % du montant global de l’aide, qui seront remis après le constat du lancement des fondations du logement, tandis que la deuxième tranche (40 %) sera payée lors de la réalisation des travaux de construction des piliers.

Cette mesure vise, selon le premier responsable du secteur, à rationaliser les dépenses de l’Etat, d’une part, et à garantir l’utilisation de l’aide à l’habitat rural pour la construction d’un logement destiné réellement à une famille rurale.

Le ministre a soutenu que la question relative à la validation de la propriété d’un terrain demeurait la “condition sine qua non et incontournable” pour éviter tout éventuel contentieux, ajoutant que cette mesure s’inscrivait dans le cadre des prérogatives des Assemblées populaires communales (APC) et de l’administration locale.

M. Temmar a indiqué que le logement rural connaissait un “grand engouement”, car s’inscrivant dans le cadre du développement des régions rurales et de la sédentarisation des habitants pour les encourager à recourir à l’auto-construction à l’effet de réaliser un logement décent avec l’aide de l’Etat qui se charge de leur fournir un terrain dans les régions éloignées, outre l’aide financière.