TUNISIE
26/02/2016 06h:18 CET | Actualisé 26/02/2016 06h:18 CET

Preuves téléphoniques de la coopération entre la police turque et l'Etat islamique

JenWaller/Flickr
Policiers turcs.

TURQUIE - Des documents issus d'une enquête en cours en Turquie ont été publiés lundi dans le quotidien Cumhuriyet, révélant des bribes de discussions téléphoniques entre des policiers turcs et un haut responsable de l'Etat islamique.

Parmi les échanges publiés par Cumhuriyet, l'un permet d'écouter un responsable de Daech, présenté comme responsable de trafic d'armes pour l'Etat islamique, appeler un officier de la police turque à le rejoindre immédiatement, en disant: "On en a, viens ici, de ce côté, les hommes sont ici", sans préciser s'il s'agit d'armes. La réponse de l'officier de police turc indique que leur collaboration a déjà une certaine ancienneté: "OK grand frère, j’arrive. C’est cet endroit où j’ai donné une voiture au lieutenant Burak ?".

Ces révélations interviennent alors que Can Dündar, rédacteur en chef de Cumhuriyet, et Erdem Gül, son chef de bureau à Ankara, sont poursuivis depuis le 26 novembre dernier pour « espionnage » et « divulgation de secrets d’Etat » pour avoir publié une vidéo montrant l'interception en janvier 2014 de plusieurs camions des services secrets turcs à la frontière syrienne alors qu'ils transportaient des armes à l'attention de rebelles islamistes syriens. Les deux journalistes risquent la prison à vie.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.