MAROC
22/09/2018 10h:56 CET | Actualisé 22/09/2018 10h:58 CET

Taza: Vers la création d'une zone franche pour stimuler l'économie locale

Pour faire notamment face au chômage des jeunes.

Mark Daffey via Getty Images

ÉCONOMIE - Le Conseil provincial de Taza se penche sur la finalisation d’un projet relatif à la réalisation d’une zone franche, dans le but d’attirer l’investissement et développer l’activité économique dans la province de manière à créer des opportunités d’emplois en faveur des jeunes.

Ce projet, dont l’étude de faisabilité a été présentée, en session ordinaire du conseil provincial, jeudi à Taza, porte sur la création d’une zone franche sur un terrain de 75 hectares situé à la sortie de la ville, près de la voie express Taza-Al Hoceima, un autre projet en cours d’achèvement, et de l’autoroute Fès-Oujda.

L’étude a procédé à la définition des avantages et des conditions de la réalisation de cette zone franche du point de vue technique, économique, financier et environnemental, en analysant l’offre et la demande en ce qui concerne le foncier et les activités économiques susceptibles d’apporter une valeur ajoutée à l’économie locale, régionale et nationale.

Elle a recensé également les opportunités et procédé à l’évaluation du potentiel de la province dans les secteurs clés, tels que l’agriculture, le tourisme et l’industrie.

Attirer les investissements

Selon la même source, ce projet est de nature à favoriser l’attrait des investissements, un positionnement économique différencié de la province de Taza, une capitalisation des atouts et du patrimoine locaux et une visibilité de la province sur les plans industriel et logistique.

Dans une déclaration à la MAP, le président du conseil provincial, Abdelouahed Massoudi, a indiqué que l’idée de la création de cette zone franche à Taza est motivée par “la conviction du conseil que tout développement passe nécessairement par la création d’emplois’’, ajoutant que ce projet ambitionne de faire face au chômage des jeunes qui enregistre des “taux élevés au niveau de la province’’.

35 millions de dirhams pour l’acquisition du terrain

Après avoir mis l’accent sur l’importance des atouts économiques, la position géographique et l’infrastructure routière de Taza, M. Massoudi a souligné que ce projet apportera une valeur ajoutée sur le plan économique à toute la province.

Quelque 35 millions de dirhams ont été mobilisés pour l’acquisition du terrain réservé à cette zone, qui sera réalisé en partenariat avec plusieurs acteurs, dont le ministère du commerce et d’industrie, le conseil régional de Fès-Meknès, l’agence de développement des provinces du Nord et la société MEDZ, a-t-il indiqué.