MAROC
13/02/2016 12h:55 CET | Actualisé 13/02/2016 14h:47 CET

Tahar Ben Jelloun va visiter des étudiants casablancais pour dialoguer sur la tolérance

Flickr
Tahar Ben Jelloun va visiter des étudiants casablancais pour dialoguer sur la tolérance

EDUCATION - Expliquer le racisme aux plus jeunes. C'est la tâche délicate mais essentielle à laquelle va s'atteler l'écrivain Tahar Ben Jelloun, ce lundi 15 février au groupe scolaire Louis Bertrand, à Casablanca.

Présent dans la ville blanche pour présenter son dernier ouvrage, "Le mariage de plaisir", au Salon du livre qui s'y déroule actuellement, l'écrivain fera un détour par les salles de classe pour parler de son livre "Le racisme expliqué à ma fille" aux étudiants qui seront présents. "Notre établissement a un positionnement particulier, avec beaucoup de cas spécifiques" explique Kacem El Bouanani, président directeur général du groupe scolaire Louis Bertrand, qui indique que l'école accueille "beaucoup d'élèves subsahariens, qui vivent soit avec leurs parents, ou sont venus seuls au Maroc afin de bénéficier d'une meilleure éducation. Certains de nos étudiants sont aussi des MRE qui ne parlent pas très bien l'arabe, et qui ont donc besoin d'un cursus en deux langues. Notre groupe accueille aussi des élèves atteints de handicaps tels que l'autisme, la trisomie ou la dyslexie, et c'est un défi que nous nous sommes fixés de relever que de faire en sorte qu'ils s'intègrent et bénéficient d'études normales." L'école a donc "invité, via son éditeur, Tahar Ben Jelloun pour venir parler de tolérance. A notre grande surprise, il a accepté", raconte M. El Bouanaini.

Sorti en 1998, "Le racisme expliqué à ma fille" est un ouvrage narrant une conversation entre l'écrivain et sa fille de dix ans au sujet du racisme. Ecrit dans un but pédagogique, le livre a connu un immense succès en librairie, avec plus de 400.000 exemplaires vendus et une des traductions en trente-trois langues.

LIRE AUSSI:

Galerie photo Ouverture du salon du livre de Casablanca Voyez les images