MAGHREB
30/06/2014 07h:24 CET

Syrie: Repos et soins pour les syriens, une pause d'un mois pendant la guerre... et le Ramadan

© AFP Safin Hamed

L'Organisation de la coopération islamique (OCI) et la Ligue arabe ont lancé un appel commun à un cessez-le-feu en Syrie pendant le ramadan, commencé ce week-end, tandis que des menaces ont été proférées par des islamistes dans plusieurs pays comme la Somalie et l'Indonésie en cette période de Mondial.

Dans un communiqué rendu public à Jeddah, en Arabie Saoudite, où le mois de jeûne a débuté dimanche, contrairement au Yémen voisin qui l'observe depuis samedi, l'OCI et la Ligue arabe ont souligné qu'une telle trêve servirait à "alléger les souffrances des Syriens" et à "permettre aux organisations caritatives d'apporter une assistance humanitaire aux régions affectées" par le conflit.

Parallèlement, en Somalie, les islamistes shebab se sont montrés intransigeants, assurant même que "les attaques vont s'amplifier et les explosions se poursuivre" à Mogadiscio, la capitale.

"Tout ce qui est lié à la dévotion à Allah, notamment le djihad, doit être intensifié pendant le mois sacré du ramadan et, pour atteindre cet objectif, les moudjahidine vont accroître leurs frappes contre l'ennemi", a ainsi déclaré Cheikh Ali Mohamed Hussein, chef des opérations shebab à Mogadiscio.

En 2010, un double attentat shebab ayant visé des établissements retransmettant la finale du Mondial avait à cet égard fait au moins 76 morts.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.