MAROC
02/09/2018 13h:23 CET

Syrie: Les explosions à Mezzeh n'auraient pas été causées par des raids israéliens

Contrairement à ce que rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

Twitter

INTERNATIONAL - La base militaire syrienne de Mezzeh a été la cible, dans la nuit de samedi à dimanche, de plusieurs explosions faisant des morts et des blessés, d’après l’agence Reuters

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), ces explosions ont été causées par des raids aériens israéliens.

Un responsable des forces gouvernementales syriennes a précisé que la base a subi “des attaques de missiles aériens ce qui a déclenché les systèmes de défense antiaériens syriens”, ajoute la MAP.

Cependant, l’agence de presse syrienne Sana News assure que les explosions ne sont pas dues à une attaque israélienne. Citant une source de l’armée syrienne, l’agence indique qu’un court-circuit dans un dépôt de munitions est à l’origine de ces explosions à la base de Mezzeh située près de la capitale syrienne, Damas.

“Les sons qui ont été entendus étaient dus à l’explosion d’un dépôt de munitions à proximité de l’aéroport à la suite d’un contact électrique”, affirme Sana News.

“Deux combattants prorégime ont été tués et 11 autres blessés, dont certains se trouvent dans un état critique”, a déclaré à l’AFP le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane.