MAROC
09/05/2018 10h:33 CET

Syrie: 9 soldats pro-régime tués lors d’un tir de missiles israélien

Quelques heures seulement après l’annonce de Donald Trump du retrait des États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien

JALAA MAREY via Getty Images

ISRAEL - Au moins neuf soldats de l’armée syrienne ont été tués mardi soir dans le tir de missiles israéliens visant un secteur proche de Damas, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane, a précisé que “neuf soldats ont été tués dans le secteur de Kiswa”, ajoutant que les missiles ont visé un dépôt d’armes.

L’agence de presse officielle syrienne Sana a, de son côté, fait état de la mort de deux civils dans la province de Deraa, proche de Damas, causée par le tir de missiles. 

Sana avait indiqué plus tôt que l’armée syrienne a intercepté mardi soir deux missiles israéliens visant un secteur proche de la capitale Damas. Ce n’est pas la première fois que ce secteur au sud-ouest de Damas est visé. Israël y avait déjà bombardé des positions militaires.

Comme l’affirme l’AFP, Israël et la Syrie sont “officiellement en état de guerre. Les relations sont d’autant plus tendues que trois ennemis d’Israël opèrent sur le théâtre syrien: le régime lui-même et deux de ses grands alliés, l’Iran et le Hezbollah libanais pro-iranien”.

Des frappes qui interviennent quelques heures seulement après l’annonce de Donald Trump du retrait des États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien. Une décision saluée par le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

“Israel soutient entièrement la décision courageuse de Donald Trump de rejeter le désastreux accord sur le nucléaire avec le régime terroriste de Téhéran. Cet accord n’a pas éloigné la guerre, il l’a rapproché. Cet accord n’a pas réduit l’agression iranienne; elle l’a considérablement augmenté”.