MAROC
23/10/2019 16h:09 CET | Actualisé 23/10/2019 16h:45 CET

Sur une "patera" pour l'Europe, le champion de taekwondo Anouar Boukharsa jette sa médaille à l'eau

Le sportif s'est filmé pendant son périple.

Capture d'écran
Le champion de Taekwondo, s’est filmé dans une vidéo de sept secondes en train de jeter sa médaille.

MIGRATION - Anouar Boukharsa, champion marocain de taekwondo, a choisi la voie de la migration clandestine. Durant son périple sur une patera, le sportif jette sa médaille à l’eau. 

Le champion s’est filmé dans une vidéo de sept secondes en train de jeter sa médaille, avec un grand sourire, en disant: “De toute manière elle ne sert à rien”. 

Selon le site Lakome2, Anouar Boukharsa est originaire de la ville de Safi et a déjà été vainqueur de la Coupe du Trône. La même source indique que les amis du champion ont largement relayé la vidéo sur les réseaux sociaux, précisant que c’est la situation sociale difficile que vivait Anouar Boukharsa qui l’a poussé à partir. Le natif de Safi compte poursuivre sa carrière sportive en Europe, plus précisément en Espagne. 

Anouar Boukharsa n’est pas un cas isolé. Plusieurs sportifs marocains ont déjà décidé de prendre le risque de partir clandestinement du Maroc. Il y a quelques jours, une photo de Hicham Kellouch, un ancien joueur des Lionceaux de l’Atlas et ex-joueur de l’AS Salé, est rapidement devenue virale. Selon Le360sport, le jeune homme s’est pris en photo sur une embarcation de fortune en direction de l’Europe.

Sans oublier le champion national de kick-boxing Ayoub Mabrouk, natif de Salé, qui a trouvé la mort, noyé, en novembre 2018, dans sa tentative de migrer clandestinement. Son corps avait été repêché près de la plage de Barbate, dans la province de Cadix (sud de l’Espagne). Il avait été le dernier à être rapatrié au Maroc. Il faisait partie de 23 migrants marocains morts noyés.