MAROC
26/11/2018 18h:29 CET

Sur Twitter, cette photo prise au Maroc a affolé la "fachosphère" en France

Une simple blague, délibérément transformée en fake-news.

POLÉMIQUE - On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui. Ce 26 novembre, Twitter a vu grandir une énième polémique, appuyée par de nombreux messages à connotation raciste. À l’origine, une photo prise au Maroc.

Tout commence la veille, avec un tweet lancé par Malik, 30 ans, qui habite en région parisienne. Il partage une photo d’un employé de Carrefour, qui porte un uniforme de l’enseigne floqué de la phrase “puis je vous aider?”, en arabe et en français. “Agréable surprise. Au Carrefour de Mantes-La-Jolie, le magasin et ses employés s’adaptent à la population. Bel exemple de vivre ensemble”, lance-t-il dans son tweet.

Mais la blague ne fait pas rire tout le monde. Ni une, ni deux, des profils se disant “patriotiques”, dénonciateurs d’un “islam conquérant” ou “pro Rassemblement national”, le nouveau nom du Front National, partagent l’information. Les réactions sont virulentes.

“Après les caissières voilées chez H&M, voilà que @carrefourfrance vous accueil avec des t-shirts sur lesquels est écrit en arabe : “puis je vous aider ?” 1) En France n’est t’on pas censé parler le Français ? 2) La traduction en Français vient en second”, souligne un compte surnommé Jeanne D’Arc, précisant sur son profil être “Patriote Française, Militante Rassemblement National, Suivi par Marine Le Pen @MLP_officiel”. Son tweet a été partagé 293 fois à l’heure où nous écrivons ces lignes. 

Un autre internaute ajoute: “Quand l’autochtone s’adapte à l’allogène, l’assimilation fait place nette à la colonisation”... avant de supprimer ce tweet partagé près de 200 fois. Malik, qui a lancé la blague, a capturé ce post, tandis que d’autres ont également fleuri en nombre sur la twittosphère. 

Capture écran-Huffpost MG

La blague délibérément transformée en fake-news

Interrogé par le HuffPost Maroc, le jeune homme de 30 ans raconte que la photo a été prise par un de ses amis, à Oujda. “On a trouvé ça marrant de piéger l’extrême droite”, précise-t-il. 

Le piège a effectivement fonctionné et, durant toute la matinée de ce lundi 26 novembre, les commentaires à connotation raciste ont défilé sur Twitter. Pourtant, en regardant de plus près la photo, on reconnaît, sur le côté, des écritures en arabe classique. Par ailleurs, Malik et d’autres internautes ont partagé la photo originale, où figurent des prix indiqués en dirhams, et confirmé sa provenance. 

Mais certains internautes ont préféré persisté. Notamment le profil “Jeanne D’Arc”, qui, après avoir été informé qu’il s’agissait d’une blague, espère “qu’un max de gens le voient. La plupart s’arrêteront à cette info sans chercher à savoir si c’est une fake news. Cela ne fera qu’amplifier le ras le bol de cette arabisation / islamisation du pays”, souligne le profil. 

Heureusement, d’autres internautes ont plus d’humour et rejoignent Malik, qui n’en est pas à son coup d’essai. Après les propos polémiques, en mai dernier, du journaliste Pascal Praud, un premier tweet ironique avait rencontré beaucoup de succès.

“Je trollais de temps en temps. Mais celui sur les sacs Auchan, je ne m’attendais pas à ça. Des journalistes et mêmes des élus me “félicitaient” de ma blague”, raconte Malik, qui avoue essayer de “pousser la moquerie au maximum jusqu’au ridicule”. Qui tombera dans le prochain piège?