MAROC
06/07/2018 09h:52 CET

Suède-Angleterre à la Coupe du monde 2018: Andreas Granqvist a dû choisir entre l'accouchement de sa femme et jouer en quart de finale

Un joueur anglais avait fait le choix inverse pour les huitièmes de finale.

Damir Sagolj / Reuters

COUPE DU MONDE 2018 - Il sera bien de la partie! Le capitaine suédois Andreas Granqvist a annoncé en conférence de presse jeudi 5 juillet qu’il ne ratera pas le quart de finale malgré la possible naissance de son deuxième enfant le jour du match. L’Angleterre affrontera la Suède ce samedi pour une place en demi-finale dans cette Coupe du monde 2018.

Mais le papa reste tout de même en alerte, en espérant de ne pas avoir à jouer jusqu’aux tirs au but: “Si j’ai la possibilité de décoller rapidement pour la maison, je le ferai, a t-il expliqué. Mais quoi qu’il arrive, je ne manquerai pas le quart de finale.”

Le défenseur scandinave cité par TheGuardian explique avoir reçu le feu vert de madame: “J’ai une femme très forte. Elle ne veut pas que je rentre. Elle veut que je sois là (en Russie) à jouer au football. Donc je l’écoute et je fais de mon mieux sur le terrain.”

Pour les huitièmes de finale, un joueur anglais avait lui choisi de laisser ses coéquipiers afin d’assister à la naissance de sa fille.

“Je viens de vivre les 24 heures les plus incroyables”, avait-il confié sur Instagram sur le chemin du retour. En regardant mes frères traverser un match difficile à la fois mentalement et physiquement (...) j’ai ressenti chaque émotion avec les joueurs, le staff et les fans”. Les Anglais s’étaient qualifiés aux tirs au but contre la Colombie.