MAROC
28/06/2019 10h:11 CET

Street art: Le festival Sbagha Bagha revient à Casablanca

Du 4 au 21 juillet, le festival Sbagha Bagha sera de retour à Casablanca. L’occasion d’affirmer une nouvelle fois que le Maroc est une terre de street art.

Hamza Nuino
Sbagha Bagha de retour pour sa 6ème édition.

STREET ART - Six ans se sont écoulés depuis la première édition du festival casablancais Sbagha Bagha. Il s’est aujourd’hui imposé comme un événement incontournable de la culture street art au Maroc, et sera de retour cette année du 4 au 21 juillet.

Si sa démarche première était de célébrer le street art à travers les fresques murales, le festival a longtemps cherché à s’étendre à de nouveaux courants d’expression artistique. Une volonté dans laquelle s’inscrit la programmation de cette 6ème édition. Que les amateurs d’art se rassurent: les fresques murales seront toujours le coeur battant du festival. Quatre d’entres elles seront d’ailleurs inaugurées pour l’occasion, à mi-chemin entre le steampunk et les comics des années 50 et signées par Deih (Espagne), Milo (Italie), NDZW (Pologne) et Smithe (Mexique).

En plus de ces oeuvres, d’autres seront aussi offertes au public, comme celle de la résidence artistique Bin W Bin, résultat de la rencontre entre le muralisme et le monde de la bande dessinée. Et même quand le papier devient mur, Adam Belarouchia, Omar Lhamzi et Ohtmane Elidrissi continuent de raconter des histoires, et reprennent un projet entamé il y a trois ans pour repousser les limites de la BD traditionnelle. 

Autre projet entamé il y a trois ans, celui de la battle graffiti. Toujours dans le but de créer l’émulation et le challenge, Sbagha Bagha invite tous les artistes marocains de graffiti à s’inscrire à sa compétition par le biais d’un appel à candidature. 12 artistes seront sélectionnés par un jury pour s’affronter pendant trois jours dans le but de n’en couronner qu’un seul.

La grande nouveauté de cette 6e édition

Une exposition street art/art contemporain sera organisée pour la première fois à la Villa des Arts de Casablanca en partenariat avec le festival. L’objectif: proposer une ouverture sur l’art contemporain, à travers l’univers du street art. Cette première expérience aura pour sujet d’exploration l’architecture art-déco de Casablanca.

L’artiste plasticien Mehdi Zemouri sera aidé sur ce projet par l’artiste et architecte espagnol Antonyo Marest, ayant déjà réalisé des expositions similaires dans des hauts lieux de l’art déco tels que Miami et San Francisco. Le tout sera documenté pour que résulte de cette rencontre un livre et une vidéo visant à consigner la mise en valeur de l’héritage architectural de la ville blanche.

En marge de ces projets artistiques, d’autres animations seront aussi proposées, comme un concert live du collectif hip-hop Block 10 ou un atelier de sérigraphie. Plusieurs points de vente éphémères verront aussi le jour le temps du festival.