MAROC
10/12/2015 06h:31 CET | Actualisé 10/12/2015 06h:37 CET

Arrestation de deux individus qui menaçaient de perpétrer des attentats terroristes au Maroc

Deux sympathisants de Daech dans les filets du BCIJ

TERRORISME - Nouveau coup de filet du Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ). Le service de sûreté marocain qui travaille sous la supervision de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a arrêté ce jeudi 10 décembre dans les villes de Fès et Oulad Teïmadeux deux présumés terroristes liés à l’organisation Etat islamique, annonce le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Les mis en cause avaient publié une vidéo dans laquelle ils menaçaient de perpétrer des attentats terroristes dans le royaume, souligne le département de Mohamed Hassad, qui ajoute qu’ils seront déférés devant la justice aussitôt achevée l'enquête, qui se déroule sous la supervision du parquet général compétent.

Depuis plusieurs semaines, les autorités marocaines annoncent régulièrement le démantèlement de "cellules terroristes" dont les membres sont liés à Daech et qui planifiaient des attentats au Maroc. Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, a récemment annoncé que 140 cellules terroristes ont été démantelées entre 2002 et 2015.

Pour faire face à la menace terroriste, le Maroc a mis en place l'an dernier un dispositif de sécurité renforcé baptisé "vigilance". La législation a également été complétée et des dizaines de peines de prison ferme ont été prononcées depuis dans le cadre d'affaires de terrorisme. Le 5 décembre, la justice a d'ailleurs condamné 11 personnes à des peines allant de deux à sept ans de prison ferme pour leur implication dans "des affaires liées au terrorisme".

LIRE AUSSI:

Galerie photo Qu'est-ce que l'Etat islamique? Voyez les images