ALGÉRIE
11/11/2015 03h:43 CET | Actualisé 11/11/2015 05h:01 CET

Le Hamas remet la maison de Yasser Arafat à Gaza à l'OLP

arafatDes Palestiniens prennent des photos des tenues militaires de Arafat

Le onzième anniversaire de la mort de Yasser Arafat, dans des circonstances jugées toujours douteuses par la grande majorité des palestiniens, a été l'occasion d'un geste symbolique à Gaza : la remise le mardi 10 novembre 2015 par le mouvement de la résistance islamique (HAMAS) de la maison du leader palestinien à des représentant de la fondation Arafat.

La cérémonie s'est déroulée en présence de dirigeants du Fatah. Ismaïl Hanniyeh, vice-président du bureau politique du Hamas a déclaré que son mouvement a veillé à la "sécurité de la maison en raison du symbole représenté par le président défunt".

Un communiqué du bureau de M.Hanniyeh indique qu'il a reçu un appel téléphonique de Soha Arafat, la veuve du président défunt, qui a salué l'action du Hamas dans la préservation de la maison "durant toutes les dernières années".

Le communiqué précise que la mesure a été prise après "l'accord de Soha Arafat afin que la maison soit utilisée dans des activités de la Fondation". "Nous avons préservé tout ce qu'il y avait dans la maison et les effets personnels du président Arafat et de sa famille y compris son arme personnelle, sa tenue militaire ..." indique le communiqué.

Le symbole de l'unité nationale

Le communiqué a salué les hommes des services de sécurité qui ont assuré la sécurité de la maison "malgré les guerres subies par Gaza et la mort en martyrs d'un certaine nombre de ceux qui étaient chargé de la surveillance de la maison"

La maison de Arafat, le "khetyar" (le vieux comme l'appelait affectueusement les palestiniens) se trouve près du port de Gaza. Elle a été la première habitation du leader palestinien après son retour dans les territoires occupés en 1994. La bande de Gaza était alors le siège de l'autorité palestinienne.

La remise de la maison de Arafat à la veille des commémorations du 11e anniversaire de la mort du "khetyar" témoigne d'une volonté d'améliorer les relations en général très conflictuelles entre les deux plus grands mouvements palestiniens, le Fatah et le Hamas. Jusque-là, le Hamas qui contrôle la bande de Gaza a empêché que le Fatah organise des célébrations à l'occasion de cet anniversaire.

"Aujourd'hui, nos frères du Hamas nous ont remis la maison du symbole du peuple palestinien Yasser Arafat et nous espérons que ce sera un pas vers la fin de la division" entre le Hamas et l'Autorité et de fait entre la Cisjordanie occupée et la bande de Gaza, a affirmé Zacharia al-Agha, membre dirigeant du Fatah et du Comité central de l'OLP.

"Abou Ammar était le symbole de l'unité nationale (qui) est la seule arme que nous ayons pour affronter l'occupant", a-t-il déclaré. "C'est un jalon sur la route de l'unité de notre peuple, particulièrement au moment de l'Intifada de Jérusalem", a estimé Ghazi Hamad, un responsable du Hamas.

Les leaders du Hamas ont également remis aux représentants de l'OLP --qui regroupe tous les mouvements palestiniens à l'exception du Hamas et du Jihad islamique-- des effets personnels d'Arafat, dont son fusil, ainsi que des habits et des photos personnelles. La maison de Yasser Arafat à Gaza est destinée à devenir un musée géré par la Fondation qui porte son nom.

Galerie photo Remise de la maison de Yasser Arafat à l'OLP Voyez les images

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.