MAROC
26/08/2015 07h:10 CET | Actualisé 26/08/2015 10h:20 CET

Une Miss italienne d'origine marocaine insultée sur les réseaux sociaux

DR
Une Miss italienne d'origine marocaine insultée sur les réseaux sociaux

ITALIE - Ahlam El Brinis, 20 ans, espère bien devenir la première Miss Italie d'origine arabe. Mais cette jeune fille qui vit dans la région de Venise a reçu des insultes et des menaces sur les réseaux sociaux depuis qu'elle a décidé de se présenter au concours. Certains internautes lui reprochent d'avoir posé en bikini et court-vêtue, et donc de ne pas respecter l'islam.

Ahlam ne se laisse pas pour autant impressionner par ces critiques: "Ce sont des gens ridicules qui ont trop de temps libre. La religion est dans le cœur, pas dans les vêtements que vous portez" a-t-elle déclaré au journal La Republicca. "Il y a eu des insultes, mais j'ai reçu beaucoup plus de messages d'encouragement de la part de mes proches et mêmes d'inconnus. La religion ne devrait rien à voir avec un concours de beauté."

Ahlam El Brinis explique également ne pas être pratiquante et se sentir avant tout italienne: "Mes parents sont arrivés en Italie il y a plus de vingt ans. Je suis allée dans une école gérée par des nonnes, et ma famille a toujours été guidée par les valeurs occidentales", confie-t-elle au quotidien italien, ajoutant que sa grand-mère qui vit au Maroc est son premier soutien. "Elle est la première à commenter quand je publie une photo sur Facebook".

LIRE AUSSI: