MAROC
23/05/2018 12h:20 CET

SpaceX met en orbite deux satellites pour surveiller l'eau sur Terre

Une carte de l’eau sur Terre sera établie tous les 30 jours.

Bill Ingalls/NASA via Getty Images

TECHNOLOGIE - La compagnie spatiale privée SpaceX a mis en orbite mardi 22 mai deux satellites destinés à mesurer avec précision les changements de l’eau sur Terre pendant les cinq prochaines années.

La fusée réutilisable Falcon 9 a décollé de la base militaire de Vandenberg en Californie, avec à son bord les deux satellites, fabriqués par l’Allemagne et la Nasa, ainsi que cinq satellites de communication du réseau Iridium.

Après onze minutes de vol à une altitude d’environ 500 km, la fusée a d’abord placé en orbite les satellites de la mission GRACE-FO. Les satellites Iridium ont été lâchés au bout d’une heure de vol environ.

“Déploiement réussi des satellites GRACE-FO”

“Déploiement réussi de 5 satellites @IridiumComm NEXT en orbite terrestre basse confirmé.”

Les deux nouveaux satellites prendront le relais de ceux de la mission GRACE qui, depuis 2002, ont survolé la Terre pour établir une carte mensuelle des changements de volume d’eau.

Les deux satellites seront “dédiés à la mesure du champ gravitationnel terrestre et en particulier des variations de masses” comme la fonte des glaces ou les changements de l’hydrologie souterraine, précise le site Air & Cosmos.

Une carte de l’eau sur Terre établie tous les 30 jours

Selon nos confrères du HuffPost France, “quand le satellite de tête passera au-dessus d’une montagne, il s’éloignera pendant quelques instants du satellite suiveur en raison de la masse supplémentaire à cet endroit et d’une gravité légèrement plus forte. Puis, quand le second satellite passera par là, l’écart sera comblé”.

C’est donc “cette infime variation de distance que la mission va continuellement enregistrer. Les scientifiques compareront alors tous les mois les données, afin de déceler une différence et donc un changement de masse sur la planète juste en-dessous.”

Les deux satellites ”établiront ainsi une carte de l’eau sur Terre, tous les 30 jours, montrant à quels endroits il y en a plus, et à quels autres il y en a moins, qu’elle se trouve au-dessus ou en-dessous de la surface terrestre”.

Ces lancements de satellites sont devenus routiniers pour SpaceX qui effectue son dixième tir de l’année avec le premier étage de la fusée lancée mardi qui avait déjà été utilisé en janvier.