TUNISIE
05/04/2019 10h:20 CET

Sous le signe de "La Réforme et de l’Engagement", Nidaa Tounes tient (enfin) son congrès électif

Les 6 et 7 avril à Monastir, en présence de son fondateur et président de la République, Béji Caid Essebsi.

FETHI BELAID via Getty Images

Le mouvement Nidaa Tounes tient son congrès électif les 6 et 7 avril à Monastir, sous le signe de “La Réforme et de l’Engagement”.

Selon le secrétaire national, chargé des structures du parti Nidaa Tounes, Kacem Makhlouf, “l’ouverture des travaux du congrès se dérouleront en présence du président fondateur, Béji Caïd Essebsi, et ce à partir de 10h00, à la salle omnisports “Mohamed Mzali”, à Monastir, avec la participation de dix mille partisans et représentant des structures de base du parti, issus des différentes régions du pays”.

Plus de 1800 congressistes, élus par les bureaux locaux du parti, prendront part aux travaux du congrès qui, a estimé Kacem Makhlouf, sera “démocratique” et à l’issue duquel émanera “une nouvelle direction”.

Les travaux seront, aussi, marqués par l’adoption des rapports moral et financier et des motions ainsi que l’amendement du règlement intérieur du parti. Le congrès verra la création de nouvelles structures, dont un comité central, un conseil national et un bureau politique, a-t-il ajouté.

Mardi, Ramzi Khamis, membre de l’Instance politique de Nidaa Tounes, a déclaré à l’Agence TAP que le dépôt des candidatures pour les structures de direction du parti, aura lieu du mercredi 3 avril au vendredi 5 avril à midi.

D’après lui, le nombre des adhérents du parti Nidaa Tounes dépasse les 80 mille.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.