ALGÉRIE
09/09/2019 10h:35 CET

Soudan: le premier gouvernement de transition prête serment

Au soudan, le premier gouvernement post-Omar el-Bachir a prêté serment devant le président du Conseil souverain, Abdel-Fattah Al-Burhan, ont rapporté des médiaux locaux. Composé de 18 ministres, dont quatre femmes, le gouvernement du Premier ministre Abdellah Hamdok doit diriger le pays durant une période de transition de 39 mois.

“La première priorité du gouvernement de transition est de mettre un terme à la guerre et de construire une paix durable”, a affirmé le nouveau PM, en référence aux conflits qui rongent les Etats du Darfour, du Nil Bleu et du Kordofan-Sud.

Après la signature le 17 août d’un accord entre le Conseil militaire de transition, qui avait succédé à M. Béchir, et les meneurs de la contestation, le Soudan s’est doté d’un Conseil souverain, une instance à majorité civile, qui doit superviser la transition.

Urgence

S’exprimant à l’issue de la cérémonie de prestation de serment, le ministre de l’Information Fayçal Mohamed Saleh a affirmé que “le nouveau gouvernement œuvrerait pour atteindre les objectifs pour lesquels le peuple soudanais s’est battu”, ajoutant “nous avons trois ans de travail pour réaliser les attentes du peuple”. Il a ajouté, en outre, que le pays se prépare à un “moment historique” à travers un plan économique d’urgence.

Dans ce contexte, il a plaidé pour le soutien international au développement du Soudan, lourdement affecté, selon lui, par les sanctions qui lui sont imposées durant ces dernières années.

Les problèmes économiques ont été la principale cause des manifestations déclenchées en décembre 2018 après le triplement du prix du pain. 

Plus de 250 personnes ont péri dans la répression du mouvement, selon un comité de médecins proche de la contestation.