MAROC
13/01/2019 10h:35 CET

Soudan: 24 morts depuis le début des manifestations antigouvernementales

Pour les ONG, le bilan serait d’au moins 40 morts.

- via Getty Images

SOUDAN - Vingt-quatre personnes ont trouvé la mort dans les manifestations antigouvernementales qui secouent le Soudan depuis trois semaines, a annoncé, samedi, un responsable soudanais.

“Le nombre total de personnes qui sont mortes dans des incidents du 19 décembre jusqu’à maintenant est de 24”, a indiqué Amer Ibrahim qui dirige une commission instituée par le bureau du procureur afin d’enquêter sur les violences commises lors des protestations. 

Des centaines de manifestations, initialement organisées dans des petites villes avant de gagner la capitale Khartoum, ont été dispersées par la police anti-émeute et des agents de sécurité à l’aide de gaz lacrymogènes. Si les autorités avaient, jusqu’à présent, confirmé 19 morts, dont deux membres des services de sécurité, depuis le 19 décembre, les ONG Human Rights Watch et Amnesty International ont, elles, donné un bilan d’au moins 40 morts, indique l’AFP.

Les protestations se sont rapidement transformées en un mouvement contre le président Omar Al-Bachir, qui “tient le pays d’une main de fer” depuis un coup d’Etat en 1989, le confrontant à une vague de contestation inédite depuis trois semaines. 

En effet, depuis décembre, les manifestants descendent dans les rues pour protester contre la décision du gouvernement de tripler le prix du pain alors que le Soudan, en plein marasme économique et disposant de faibles réserves en devises étrangères, est confronté à une inflation de 70%.