TUNISIE
12/06/2019 10h:41 CET

Sondage Sigma Conseil: Le parti de Nabil Karoui largement en tête des intentions de vote pour les législatives, le "séisme" politique se confirme

Le parti de Nabil Karoui, non encore officiellement créé est crédité de 29,8% des voix, 13 points de plus que le deuxième, Ennahdha.

Anis Mili / Reuters

Les intentions d’un vote anti-système se confirment. C’est ce qui ressort du baromètre politique du mois de juin 2019 publié par l’institut de sondage Sigma Conseil sur le journal le Maghreb, mercredi.

Autant au niveau de l’élection présidentielle que législative, les intentions de vote montrent une volonté de changement des Tunisiens. Voici ce qu’il faut retenir.

Un “séisme” politique et un “vote sanction” aux législatives

Le Maghreb évoque “un séisme” suite à ce nouveau sondage, surtout au regard des intentions de vote pour les législatives.

En effet, selon Sigma conseil, c’est le parti, non encore officiellement créé, de Nabil Karoui qui arriverait largement en tête avec 29,8% des intentions de vote, loin devant Ennahdha avec 16,8%. 

Derrière, le Parti Destourien Libre, incarné par Abir Moussi apparait comme la troisième force avec 11,3%.

Le Maghreb

 

Le nouveau parti du chef du gouvernement “Tahya Tounes” arrive quant à lui  à 8,6% juste devant le Courant Démocratique (5,8%) et “3ich Tounsi” avec 5,4%.

Ce nouveau sondage du mois de juin 2019 montre une percée record du parti de Nabil Karoui. Crédité de 4% des intentions de vote lors du sondage du mois de mai, il approche aujourd’hui les 30%, une hausse vertigineuse de 26 points.

Le parti du fondateur de Nessma Tv, qui n’a pas encore été officiellement créé, compte même 13 points de plus qu’Ennahdha dans les intentions de vote. Celle-ci continue sa lente chute même si elle peut s’appuyer sur une base électorale assez fidèle.

La montée du parti de Nabil Karoui lèse surtout les autres partis politiques note Le Maghreb. Ainsi, Tahya Tounes a perdu près de la moitié de ses intentions de vote passant de 16,5% au mois de mai à 8,6% au mois de juin, idem pour Nidaa Tounes qui passe de 11,1% à 5%.

La plupart des partis traditionnels ont connu une chute dans les intentions de vote comme le souligne le journal. Le Parti Destourien Libre perd 3 points par rapport au mois de mai, le Courant démocratique perd plus de 4 points et le Front populaire perd 2 points.

Nidaa-Ennahdha, 2014-2019: Un long chemin de croix

Les deux partis vainqueurs des élections législatives de 2014 continuent leur chute dans les sondages. 

Si Nidaa Tounes a volé en éclat depuis, Ennahdha a su resserrer ses rangs, mais le résultat reste le même: une chute dans les intentions de vote.

Le Nidaa Tounes traditionnel, composé de Nidaa Tounes ainsi que des partis qui en sont issus (Tahya Tounes, Machrou’ Tounes, Beni Watani...), ne récolte que 15,2% des intentions de vote contre 29,3% au mois de mai.

Selon Le Maghreb, cela ne veut pas dire que ces partis ont perdu leurs bases électorale mais que celles-ci ne les voient plus comme des partis qui les représentent.

Du côté d’Ennahdha, la chute est moins brutale. Cependant, le parti est pour le deuxième mois consécutif crédité de moins de 20% des intentions de vote (16,8%), son chiffre le plus bas depuis 2011.

Pour Le Maghreb, le positionnement du parti de Nabil Karoui, a contribué à accaparer une partie de l’électorat d’Ennahdha mais surtout celui de Nidaa Tounes (dans son sens large, avec les partis qui en sont issus).

Intentions de vote pour la Présidentielle: Nabil Karoui et Kais Saied creusent l’écart

Avec respectivement 23,8% et 23,2% des intentions de vote, le fondateur de la chaine privée Nessma Tv et le professeur universitaire Kais Saied, arrivent en tête selon Sigma Conseil.

Ils arrivent loin devant Abir Moussi, troisième, avec 10,8% et Youssef Chahed avec 7,4% des intentions de votes.

Par rapport au baromètre du mois de mai, Nabil Karoui gagne 2 point et Kais Saied 0,8 point et continuent de faire la course en tête dans les intentions de vote.

Si ces intentions n’ont pas beaucoup bougé par rapport au dernier baromètre du mois de mai.

Mené du 1er au 08 juin 2019, le sondage a concerné 2706 tunisiens âgés de plus de 18 ans, avec un taux d’erreur de 2%.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.