ALGÉRIE
07/05/2019 10h:21 CET

Sonatrach pourrait devenir un acteur majeur dans le trading pétrolier

Reuters

Le groupe algérien Sonatrach en compagnie du saoudien Aramco et de l’émirati ADNOC pourraient rapidement devenir des acteurs majeurs dans le trading pétrolier, dominé jusqu’ici par les géants Vitol, Glencore, Trafigura, et Mercuria, selon une analyse publiée par Oil Price. 

“L’été 2019 pourrait être un tournant décisif pour les marchés mondiaux des produits de base”, alors que les trois groupes se lancent déjà dans la mise en œuvre d’une “stratégie structurée” pour se tailler une part importante du marché de courtage pétrolier, relève Cyril Widdershoven, auteur de l’analyse et spécialiste des marchés pétroliers. 

D’autant comme le rappelle, le spécialiste des marchés pétroliers les producteurs ne sont pas soumis aux appels d’offre, car ils ont accès aux volumes de pétrole et de produits pétrochimiques à commercialiser.

Cet accès leur “confère un avantage direct sur les tierces parties en termes de prix, de connaissances et de perception”, explique l’analyste. Sans compter qu’en accédant au marché du négoce pétrolier ces groupes pourraient augmenter leur influence sur les prix ainsi que sur l’approvisionnement du pétrole, en tirant aussi une plus-value de leur production pétrolière.

La compagnie nationale Sonatrach négocie la création d’une joint-venture commerciale avec plusieurs sociétés de courtage dont Vitol, la plus grande compagnie privée de trading au monde.