MAGHREB
24/03/2014 12h:29 CET

Climat tendu pour le sommet arabe... Le siège de la Syrie restera vide

AFP
Climat tendu pour le sommet arabe... Le siège de la Syrie restera vide

Le Koweit accueillera mardi 25 mars, la 25ème session ordinaire du sommet de la Ligue arabe sur fonds de divisions et de tensions, notamment entre le Qatar et ses voisins du Golfe. Une réunion préparatoire s'est tenue dimanche 23 mars pour adopter les projets de résolution de cette rencontre.

Le siège de la Syrie restera vide

La Syrie, exclue depuis 2011, sera au coeur de la réunion du sommet arabe au Koweit. Son siège restera vide cette année, alors qu'en 2013 à Doha, il a été offert à la Coalition nationale syrienne (opposition) menée par Moez Al Khatib.

Il y a eu désaccord sur l'occupation du siège de la Syrie lors des réunions préparatoires, affirme Al Jazeera sur son site, ce qui a poussé le Secrétaire général de la Ligue arabe à soumettre la question lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères afin de résoudre le différend.

Selon le site d'Al Arabiya, l'Égypte, l'Algérie et l'Iraq se sont opposés cette année à ce que le siège de la Syrie soit occupé par l'opposition syrienne. Son chef, Ahmad Al Jarba, prendra toutefois la parole devant le sommet.

Tensions entre pays voisins

La 25ème session du sommet arabe intervient dans un contexte arabe marqué par les tensions. Le 5 mars dernier, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et Bahrein ont rappelé leurs ambassadeurs au Qatar. Un geste sans précédent dans les relations entre pays arabes du Golfe. Le Qatar est accusé d' "ingérence" dans les affaires des pays voisins, et ce pour son soutien aux Frères musulmans, classés organisation terroriste en Égypte et récemment par l'Arabie saoudite.

"Le secrétaire adjoint de la Ligue arabe pour les Affaires politiques, Fadhel Jawad, avait indiqué qu'une session spéciale du sommet devrait être consacrée aux désaccords entre pays membres", a rapporté Le Figaro.

Lire aussi:

La "lutte contre le terrorisme" sera sur le tapis lors de ce sommet. Fin décembre, après avoir classé les Frères musulmans organisation terroriste, les autorités égyptiennes ont appelé les pays arabes à agir contre la Confrérie, et à appliquer un traité anti-terrorisme qui priverait les Frères musulmans de leurs soutiens dans la région.

Le sommet arabe se tient à la veille de la visite du président américain Barack Obama à l'Arabie saoudite, où il sera question de coopération sécuritaire.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.